A un forum à Bruxelles, l’ONU plaide pour la poursuite du soutien international à la Somalie

17 juillet 2018

Lors d’un forum sur la Somalie à Bruxelles, deux hauts responsables des Nations Unies ont félicité le gouvernement somalien pour ses efforts en matière de réformes politiques, sécuritaires et économiques mais ont souligné la nécessité de progrès supplémentaires et de la poursuite du soutien international.

Au premier jour de ce forum qui s’est déroulé lundi et mardi, la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires politiques, Rosemary DiCarlo, a félicité les autorités somaliennes pour les mesures prises pour élaborer une feuille de route politique inclusive, notamment les élections ‘une personne, un vote’ en 2020-2021, et les avancées dans le processus de révision constitutionnelle.

« Le gouvernement fédéral somalien devrait poursuivre ses efforts pour établir des relations constructives avec tous ceux qui bénéficient de son leadership : le Parlement fédéral, les États membres de la Fédération, les groupes politiques et la société civile », a déclaré Mme DiCarlo.

« Cela permettra de stabiliser l'environnement politique, de réaliser de nouveaux progrès et de renforcer la résilience de la Somalie face à des pressions qui risquent de compromettre son unité », a-t-elle ajouté.

Le pays de la Corne de l'Afrique est confronté à une série de défis politiques, développementaux, sécuritaires et humanitaires alors qu'il se reconstruit après des décennies de conflits armés et de chocs liés au climat.

Le forum a également mis en lumière l'importance de soutenir les processus de réconciliation dirigés par les Somaliens.

Mme DiCarlo a noté que de nouveaux progrès sont nécessaires pour renforcer les fondements constitutionnels, légaux et institutionnels de l'Etat fédéral somalien, y compris la répartition des pouvoirs et le partage des ressources.

« Malgré les défis qui peuvent surgir, il est essentiel que ces processus soient menés de manière inclusive et consensuelle pour assurer l'appropriation par le peuple somalien », a-t-elle déclaré, ajoutant que les Nations Unies s'engagent à faire avancer une politique inclusive en Somalie.

« Nous apportons un soutien technique, financier et logistique, et nous soutenons fortement les processus de réconciliation dirigés par les Somaliens, y compris le cadre de réconciliation nationale », a conclu Mme DiCarlo.

De son côté, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Somalie, Michael Keating, a encouragé la communauté internationale à « maintenir la Somalie à l'ordre du jour » et a souligné que l'approche inclusive de la politique somalienne devait être étendue à la sécurité nationale afin de développer la confiance.

« Je ne saurais assez féliciter le gouvernement pour son engagement envers une approche véritablement holistique et pour reconnaître qu'il ne s'agit pas uniquement d'opérations et de militaires, mais aussi de renforcement des institutions, de l’état de droit, de gouvernance locale, de réconciliation et de lutte contre l'extrémisme violent », a-t-il dit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.