Iraq : le Conseil de sécurité proroge le mandat de la Mission des Nations Unies

14 juin 2018

Le Conseil de sécurité a adopté ce jeudi à l’unanimité une résolution par laquelle il décide de proroger le mandat de la Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Iraq (MANUI) jusqu’au 31 mai 2019, soit pour 10 mois supplémentaires à compter du 31 juillet 2018, au lieu du renouvellement habituel pour 12 mois.

La délégation porte-plume pour ce texte, les États-Unis, ont justifié ce choix par le besoin de mieux aligner ce mandat sur le cycle budgétaire de l’ONU pour le financement du maintien de la paix, ce qui permettra une planification budgétaire plus souple pour la Mission.

En vertu de la précédente résolution relative au mandat de la MANUI, le mandat de la Mission se terminait le 31 juillet 2018.

Aux termes du texte adopté ce jeudi, le Conseil décide également que, comme le gouvernement iraquien l’a demandé, le Représentant spécial du Secrétaire général et la MANUI s’attacheront à « accorder la priorité à la fourniture de conseils, d’un appui et d’une assistance au gouvernement et au peuple iraquiens sur la manière de favoriser un dialogue politique ouvert à tous et la réconciliation aux niveaux national et local ».

La résolution précise que la MANUI devra « continuer de conseiller, d’appuyer et d’aider le gouvernement iraquien » sur plusieurs fronts, en particulier dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme du secteur de la sécurité et de la planification, du financement et de l’exécution de programmes de réintégration destinés aux anciens membres de groupes armés, selon qu’il convient, en coordination avec d’autres entités multinationales.

La Mission aura aussi pour fonction de « promouvoir, appuyer et faciliter, en coordination avec le gouvernement iraquien », plusieurs actions, à commencer par la coordination et l’acheminement de l’aide humanitaire et, le cas échéant, le retour en toute sécurité, en bon ordre et librement consenti des réfugiés et des personnes déplacées.

Par ailleurs, le texte souligne que la MANUI se doit de promouvoir l’application du principe de responsabilité, la protection des droits de l’homme, et la réforme judiciaire et juridique, afin de renforcer l’état de droit en Iraq, tout en appuyant les activités de l’Équipe d’enquêteurs créée par la résolution 2379 (2017).

La Mission doit aussi tenir compte, dans tous les aspects de son mandat, de la question transversale que constitue la problématique hommes-femmes, et conseiller et aider le gouvernement iraquien en vue de garantir la contribution, la participation et la représentation des femmes à tous les niveaux.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : l’ONU appelle le prochain gouvernement de coalition à lancer des réformes

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq a exhorté mercredi les dirigeants politiques iraquiens à dépasser les clivages sectaires et ethniques pour lancer les réformes politiques, économiques et sociales dont le pays a tant besoin, soulignant que la période post-électorale dans laquelle est à présent engagé le pays sera cruciale pour son avenir.