Sommet Etats-Unis/Corée du Nord : étape importante dans la dénucléarisation de la péninsule coréenne (ONU)

12 juin 2018

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est félicité mardi de la tenue du Sommet entre les dirigeants de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et des États-Unis, qui constitue, selon lui, « une étape importante dans la promotion d'une paix durable et la dénucléarisation complète et vérifiable de la péninsule coréenne ».

Le Président américain Donald Trump et son homologue nord-coréen Kim Jong-un se sont rencontrés mardi matin à Singapour. Il s’agissait de la toute première rencontre face à face entre un président américain et un dirigeant nord-coréen.

A l’issue de cette rencontre, ils ont signé un document commun où le dirigeant nord-coréen s’engage au respect du principe d’une « dénucléarisation complète de la péninsule coréenne ». De son côté, le président américain « s’est engagé à fournir des garanties de sécurité » à la Corée du Nord.

Photo ONU/Manuel Elias
Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, lors d'un point de presse le 11 juin 2018 à New York.

 

« Comme l'a noté le Secrétaire général dans des lettres adressées aux deux dirigeants avant le Sommet, le chemin à parcourir exige coopération, compromis et cause commune », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« La mise en œuvre de l’accord conclu aujourd'hui et des accords antérieurs, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, exigera de la patience et du soutien de la part de la communauté mondiale. Le Secrétaire général exhorte toutes les parties concernées à saisir cette opportunité capitale et réaffirme qu'il est prêt à soutenir pleinement le processus en cours », a-t-il ajouté.

Le Directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, a également salué le document commun des dirigeants américain et nord-coréen au Sommet de Singapour, qui comprend l'engagement de la RPDC en faveur de la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

« L'AIEA suivra de près les négociations qui se tiendront entre les deux pays pour mettre en œuvre les résultats du Sommet États-Unis-RPDC », a dit M. Amano dans une déclaration à la presse.

« L'AIEA est prête à entreprendre toute activité de vérification en RPDC que les pays concernés pourraient lui demander de mener, sous réserve de l'autorisation du Conseil des gouverneurs de l'AIEA », a-t-il ajouté.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Sommet Etats-Unis/Corée du Nord : l’ONU se félicite de la recherche d’une solution diplomatique

Quelques heures avant le Sommet entre les Etats-Unis et la République populaire démocratique de Corée (RPDC) à Singapour, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a félicité les dirigeants de ces deux pays pour leurs efforts destinés à trouver une solution diplomatique aux tensions dans la péninsule coréenne.