L’ONU encourage le secteur privé au Japon à lutter contre la discrimination à l’encontre des gays et lesbiennes

5 juin 2018

Un haut-responsable des Nations Unies a encouragé ce mardi le secteur privé au Japon à lutter contre les discriminations à l’encontre des personnes LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées).

« Le Japon a une formidable opportunité de rattraper les autres membres du G7 quand il s'agit de lutter contre la discrimination à l'encontre des personnes LGBTI », a dit le Sous-Secrétaire général des Nations Unies aux droits de l’homme, Andrew Gilmour, lors d’une rencontre avec le secteur privé japonais à l’Université des Nations Unies à Tokyo.

M. Gilmour était dans la capitale japonaise pour présenter les normes mondiales conçues pour aider les entreprises à respecter les droits humains et à promouvoir l'égalité pour les personnes LGBTI sur le lieu de travail et au-delà.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) estime que les Jeux olympiques et paralympiques de 2020 peuvent être une excellente occasion pour le Japon de faire des progrès sur toute une série de questions relatives aux droits de l'homme, y compris sur les questions LGBTI.

« Il n'y a aucune raison pour que le Japon ne devienne pas l'un des meilleurs endroits au monde pour les personnes LGBTI quand la torche olympique arrivera à Tokyo », a déclaré M. Gilmour.

137 des plus grandes entreprises du monde avec plus de 9 millions d'employés ont déjà exprimé leur soutien à ces normes mais très peu d'entreprises japonaises sont sur cette liste, a-t-il souligné. « Mais nous sommes optimistes sur le fait que suite à aujourd'hui, et grâce aux efforts de nombreuses personnes, ce nombre augmentera considérablement dans un proche avenir », a-t-il dit.

S'appuyant sur les bonnes pratiques dans le monde entier, les normes élaborées par le HCDH définissent les mesures que les entreprises doivent prendre pour respecter les droits des personnes LGBTI.

Il s'agit notamment d'éliminer les traitements inéquitables sur le lieu de travail, de s'assurer que les activités commerciales ne contribuent pas à la discrimination envers les clients, les fournisseurs ou le public et de travailler avec les partenaires commerciaux pour lutter contre les pratiques discriminatoires.

Ces normes encouragent également les entreprises à défendre les droits des personnes LGBTI dans les pays où elles opèrent, notamment en plaidant et en soutenant les organisations locales.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU dévoile une charte pour lutter contre la discrimination des LGBTI en entreprise

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a rendu publique ce mercredi une charte mondiale pour soutenir le monde de l'entreprise dans la lutte contre la discrimination à l'égard des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes (LGBTI) en milieu professionnel.