Le chef du PAM en visite au Sahel pour intensifier son soutien à la lutte contre la faim

17 mai 2018

Le chef du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley, a entamé jeudi une visite de six jours dans la région du Sahel, en Afrique de l’Ouest, où plus de cinq millions de personnes dans six pays (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Sénégal) sont menacées par la faim cette année.

« Au Sahel, les faibles précipitations nuisent aux récoltes et réduisent le fourrage et l'eau pour le bétail, rendant la vie plus difficile pour les gens là-bas. Le PAM travaille activement pour apporter son aide, et j'ai hâte de rencontrer les dirigeants du Sénégal, du Mali et du Niger pour renforcer notre engagement à soutenir leurs plans d'intervention », a déclaré M. Beasley, qui est le Directeur exécutif du PAM, cité dans un communiqué de presse.

« Notre travail dans cette région comprend également des programmes à long terme qui aident les communautés à s'aider elles-mêmes, et j'ai hâte de rencontrer des hommes, des femmes et des enfants qui participent à ces efforts », a-t-il ajouté.

Début mai, le PAM, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) avaient lancé un appel à l’action pour affronter la crise alimentaire au Sahel.

Le chef du PAM se rendra successivement au Sénégal, au Mali et au Niger.

L’agence onusienne rappelle qu’elle a un besoin urgent de 165 millions de dollars pour répondre aux besoins de 3,5 millions de personnes pendant la période de soudure.

Le PAM travaille également avec des partenaires et les gouvernements nationaux sur des programmes visant à renforcer la résilience afin de créer des emplois pour les jeunes ; réhabiliter les terres et restaurer les écosystèmes ; et investir dans la santé, la nutrition et l'éducation pour un avenir durable.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Sahel : 1,6 million d'enfants menacés de malnutrition aiguë sévère, l’ONU appelle à agir pour sauver des vies

Au Sahel, cinq millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire, 1,6 million d’enfants sont menacés de malnutrition aiguë sévère et 2,5 millions d'éleveurs ont besoin d'une aide urgente pour leur subsistance, ont averti jeudi trois agences de l’ONU, à l’approche de ce qui devrait être la pire période de soudure en quatre ans.