Indonésie : le chef de l'ONU condamne les attaques terroristes "épouvantables" contre les églises de Surabaya

13 mai 2018

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a condamné dimanche la vague d'attentats suicides perpétrée le jour même contre des fidèles de trois églises de Surabaya, en Indonésie, la deuxième plus grande ville du pays.

Dans une déclaration, le chef de l’ONU s’est dit être « consterné » par les informations selon lesquelles des enfants ont été utilisés pour participer aux attaques, qui auraient fait au moins une dizaine de morts et deux blessés.

Selon les médias des kamikazes, dont quatre enfants, âgés d'à peine neuf ans, ont utilisé des motocyclettes et un camion dans ce qui semblerait être une attaque coordonnée contre les trois églises.

Les attaques ont eu lieu dimanche alors que les paroissiens se dirigeaient vers les services du matin.

Les autorités indonésiennes auraient déjoué les attaques contre d'autres églises de cette ville portuaire tentaculaire.

Le Secrétaire général a exprimé ses condoléances aux familles des victimes et souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

M. Guterres a également réitéré le soutien de l'ONU au Gouvernement et au peuple indonésien dans leurs efforts pour combattre et prévenir le terrorisme et l'extrémisme violent, notamment en encourageant le pluralisme, la modération et la tolérance.

 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.