Europe : nette baisse des arrivées de migrants en Italie et en Grèce

8 mai 2018

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a annoncé mardi que  23.715 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer pendant les 125 premiers jours de 2018, dont environ 39 % en Italie et en Grèce ainsi que 20 % en l’Espagne. 

« Ils étaient 49.807 à aborder les côtes européennes à la même date en 2017 et 185.000 à cette période en 2016 », a déclaré Joel Millman, porte-parole de l’OIM lors d’un point de presse ce mardi à Genève.

Selon l’Agence des Nations Unies pour les migrations, cette nette diminution des arrivées par mer de migrants et de réfugiés en Europe observée ces derniers jours illustre des tendances déjà relevées depuis le début de l’année. Cette baisse a été notée non seulement  sur l'axe principal maritime entre la Turquie et la Grèce, mais aussi sur celui entre l’Afrique du Nord et l’Italie. En effet, « les arrivées dans la Méditerranée ne représentent à ce jour qu’un peu moins de la moitié des niveaux de l’an dernier et environ 13% de ceux de 2016 à la même période » a ajouté le porte-parole. 

Si ce sont 9174 migrants qui ont franchi les côtes grecques depuis le début de l’année, le bureau de l’OIM à Rome note que 9.567 migrants et réfugiés sont arrivés en Italie en 2018. Pour l’Italie, cela représente une baisse de près de 76 % par rapport au 41.165 qui étaient arrivés à cette période en 2017. Une baisse générale en partie due aux mesures prises pour dissuader les migrants, avec la multiplication des patrouilles au large des côtes libyennes et la lutte contre les passeurs.

L’OIM a aussi rapporté que plus de 160 migrants ont été secourus en mer ce week-end dans les eaux entre l’Italie et la Libye. Selon l’Agence onusienne, c’est la plus importante opération de sauvetage menée par le navire de l’ONG Open Arms "Astral", qui a secouru un canot transportant 105 personnes en provenance de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et du Nord.

D’après Christine Petré, de l’OIM en Libye, les unités des garde-côtes libyens ont secouru ou intercepté dimanche au moins 400 migrants. Ce qui porte à 5,947 le nombre total de migrants rapatriés en Libye.

Plus récemment, les garde-côtes libyens ont signalé que quatre migrants sont morts au cours d’une opération de sauvetage dimanche. Le corps d’un homme originaire d’Afrique subsaharienne a été retrouvé, mais trois autres migrants restent toujours introuvables et perdus en mer.  Ces nouvelles victimes des côtes libyennes font partie des 619 décès de la Méditerrané enregistrés depuis le début de l’année par le Projet de l’OIM sur les migrants disparus (MMP). Dans ce lot, 383 ont péri sur la route de la Méditerranée centrale reliant l’Afrique du Nord à l’Italie.

 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.