A Lisbonne, un forum sur l'énergie durable réaffirme l'objectif d'un accès universel

2 mai 2018

Le Forum Énergie durable pour tous s'est ouvert mercredi à Lisbonne par un appel aux dirigeants mondiaux à faire davantage pour que personne ne soit laissé pour compte lors de la transition énergétique visant à réaliser l’Objectif de développement durable 7.
 

Organisé par l'initiative Énergie durable pour tous (SEforALL), le Forum vise à relever les principaux défis liés à l'accès universel pour le milliard de personnes qui vivent encore sans services énergétiques de base modernes, comme l'électricité, et pour les trois milliards qui n'ont pas accès aux carburants et aux  technologies propres pour cuisiner.

S'exprimant par message vidéo, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a exhorté la communauté internationale à investir dans l'avenir, pas dans le passé. 

« Un milliard de personnes manquent encore d'électricité. Il reste encore beaucoup à faire pour promouvoir une énergie renouvelable et efficace dans tous les secteurs. Des industries aux transports, des villes aux zones rurales, » a-t-il déclaré. 

L’ouverture du Forum qui durera deux jours a permis de lancer «Le Rapport d'avancement énergétique - un bilan mondial des données montrant les progrès accomplis dans les objectifs énergétiques définis dans l'Objectif 7 de développement durable, » document qui évalue l'état des énergies renouvelables, l'efficacité énergétique et l'accès à la cuisine propre et à l'électricité.

Les dernières données montrent que le monde, au rythme actuel, n’atteindra pas les objectifs énergétiques de 2030, mais que des progrès ont été accomplis en matière de priorités politique et financière.

De plus, les énergies renouvelables réalisent des progrès impressionnants dans le secteur de l'électricité, même si ces gains ne sont pas égalés dans les secteurs du transport et du chauffage - qui représentent aux eux deux 80% de la consommation énergétique mondiale.

Plus de 800 participants

Le Forum SEforALL réunit plus de 800 participants de près de 100 pays, dont dix conférenciers de niveau ministériel rejoints par des dirigeants d'entreprises, des investisseurs et des leaders de la société civile.

Dans son allocution d'ouverture, Rachel Kyte, Directrice générale de SEforALL et Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour l'énergie durable pour tous, a invité le Forum à utiliser ces dernières données pour vérifier la réalité du défi à venir. 

« Les pays ne peuvent pas se permettre de laisser derrière eux des générations entières lorsqu'il existe des solutions qui offrent des services énergétiques abordables et propres aujourd'hui, » a-t-elle souligné.

Le Forum met en relation ceux qui apportent des changements, travaille à augmenter l'échelle d'impact et fournit un forum pour rassembler les points de vue des praticiens et des leaders avant le Forum politique de haut niveau qui se tiendra à l'ONU en juillet. 

Il s’achèvera le jeudi 3 mai.  

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.