Europe : plus de 600 migrants morts en tentant de traverser la Méditerranée depuis le début de l’année

1 mai 2018

L’Agence de l’ONU pour les migrations annonce que 606 migrants sont morts ou ont disparu en traversant la Méditerranée en route vers l'Europe, au cours des quatre premiers mois de l'année,  217 d'entre eux essayant d'atteindre les côtes espagnoles.

"Les décès sur la route de l'ouest sont alarmants et ce week-end nous en avons atteint 217. En 2017, il y a eu 224 morts", a déclaré le porte-parole de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), Joel Millman lors d’un point de presse à Genève.

Le nombre de morts sur la route maritime vers l'Espagne a nettement augmenté, alors que le nombre total de morts a été réduit de près de moitié: 606 morts contre 1 121 morts.

Jusqu'à présent cette année, près de 22 000 personnes sont arrivées en Europe par la mer, moins de la moitié de l'année dernière et 10% des chiffres de 2016.

Environ 43% des arrivées se font en Italie, le reste étant réparti entre la Grèce (37%) et l'Espagne (20%). Cela se compare à 44 625 arrivées dans la région au cours de la même période l'an dernier, et environ 200 000 à cette période en 2016.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le nombre de réfugiés et migrants arrivant en Europe a diminué mais les dangers ont parfois augmenté (HCR)

Malgré une baisse du nombre des arrivées de réfugiés et de migrants en Europe, les dangers auxquels ils sont confrontés ont parfois augmenté, selon un nouveau rapport publié mercredi par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).