Afghanistan : l’ONU condamne un attentat-suicide contre un centre électoral à Kaboul

22 avril 2018

Les Nations Unies ont condamné l’attentat suicide perpétrée dimanche contre un centre d'inscription des électeurs à Kaboul, la capitale de l’Afghanistan.

L'attaque s'est produite lorsqu'un kamikaze a fait exploser un engin explosif improvisé à proximité d'un centre de distribution de cartes d'identité et d'inscription des électeurs dans une partie de la ville, principalement peuplée de musulmans chiites.

Selon les premières informations recueillies par la Mission des Nations Unies en Afghanistan (MANUA), au moins 31 civils ont été tués et plus de 50 autres blessés.

« Le Secrétaire général condamne fermement l'attentat perpétré aujourd'hui contre qui a coûté la vie à de nombreux civils », a déclaré son porte-parole dans un communiqué de presse. «La famille des Nations Unies en Afghanistan éprouve un profond sentiment de révulsion face à l'indignation d'aujourd'hui», a pour sa part déclaré Tadamichi Yamamoto, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan, dans un communiqué.

Le Secrétaire général et son Représentant spécial en Afghanistan ont adressé leurs plus sincères condoléances aux familles des victimes et souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Plusieurs attaques perpétrées contre des centres électoraux dans le pays

L'attentat perpétré dimanche est le dernier en date d'une série d'attaques qui, selon la MANUA, semblent cibler délibérément les centres électoraux mis en place pour les élections législatives et de district prévues le 20 octobre 2018.

Depuis le début de l'enregistrement des électeurs, le 14 avril, un certain nombre d'incidents violents se sont produits dans le pays contre les centres d’inscription électorale. Jeudi, deux policiers d'un centre d'inscription des électeurs de Jalalabad ont été abattus par des assaillants armés. A Ghor, la semaine dernière, des hommes armés ont incendié un centre d'inscription des électeurs et enlevé des responsables électoraux et de sécurité. Ces derniers ont été libérés le jour suivant.

Pour le Secrétaire général et son Représentant spécial en Afghanistan, les responsables de l’attentat meurtrier à Kaboul doivent être rapidement traduits en justice. « Ils ne doivent pas être autorisés à dissuader les citoyens afghans d'exercer leur droit constitutionnel de participer aux prochaines élections », a souligné le porte-parole du chef de l’ONU.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : l'ONU salue les progrès accomplis pour organiser les élections

Les Nations Unies ont salué les progrès réalisés par la Commission électorale indépendante (CEI) en fixant une date en octobre 2018 pour organiser les élections parlementaires et de conseil de district en Afghanistan.