Méditerranée : forte baisse des arrivées de migrants en Europe, surtout en Italie (OIM)

2 mars 2018

Près de 10.243 migrants sont arrivés en Europe par la mer depuis le début de l’année, a annoncé ce vendredi l’Organisation internationale pour les migrants (OIM), lors d’un point de presse à Genève.

Selon l’Agence des Nations Unies pour les migrations, à la même date en 2017, ils étaient 17.438 à avoir atteint les côtes européennes, alors qu’en 2016, ils étaient déjà 116.005, soit plus de 100.000 de plus qu’en 2018 et 2017.

Près de la moitié d’entre eux ont débarqué en Italie et le reste réparti de manière égale entre la Grèce et l’Espagne.

Selon les chiffres du ministère italien de l’Intérieur, 5.247 migrants sont ainsi arrivés par la mer en Italie cette année, le total sur deux mois le plus bas que l’OIM ait constaté depuis 2014.

Même constat en Grèce avec 2.653 arrivées depuis le début de l’année comparées aux 29.501 de l’an dernier (de janvier à décembre) et surtout des plus de 853.000 arrivées notées sur l’ensemble de l’année de 2015.

C’est en Espagne que l’OIM a répertorié une légère hausse avec 2.006 arrivées depuis le début de l’année, contre 1.584 arrivées l’an dernier pour la même période. Mais ces données montrent tout de même une forte augmentation comparée à 2015 quand ce sont 308 migrants et réfugiés ont réussi à franchir les côtes espagnoles à la même période.

Cette forte baisse n’est pas étrangère aux mesures prises en amont en Libye surtout. L’Agence onusienne rappelle d’ailleurs que mercredi dernier, 102 migrants - notamment des Marocains, des Algériens, des Somaliens et des Erythréens - auraient été rapatriés à Zuwara par des garde-côtes libyens. En outre, l’OIM indique avoir aidé depuis le début de cette année, près de 3.730 migrants vulnérables vivant en Libye à retourner chez eux, notamment dans 26 pays. Cette semaine, le programme d’assistance au retour volontaire humanitaire de l’OIM a supervisé trois vols qui ont permis à 315 migrants de retourner au Mali, au Bénin et au Niger.

La Méditerranée demeure toutefois un cimetière marin. Depuis le début de l’année, 418 personnes ont perdu la vie en effectuant la traversée de la Méditerranée.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Plus de 1.200 décès d’enfants migrants enregistrés depuis 2014 - OIM

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a enregistré 1.202 décès d’enfants migrants depuis 2014 dans le cadre de son ‘Projet sur les migrants disparus’.