Centrafrique : l’UNICEF condamne une attaque meurtrière contre six travailleurs humanitaires

28 février 2018

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a déploré l’attaque meurtrière qui a eu lieu dimanche 25 février en République centrafricaine contre un membre de son personnel et cinq autres travailleurs humanitaires. 

« Nous condamnons fermement cet acte insensé contre des travailleurs humanitaires qui étaient là pour améliorer la vie des populations les plus vulnérables », a déclaré la Directrice Régionale de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Marie-Pierre Poirier, dans un communiqué publié mercredi.

 « Nous offrons nos plus sincères condoléances aux familles et aux collègues des victimes », a ajouté Mme Poirier.

Selon l’UNICEF, le groupe se rendait à Markounda, une zone reculée dans le nord-est du pays, proche de la frontière tchadienne. 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Centrafrique : le Conseil de sécurité condamne les violences récentes commises à Paoua

Les membres du Conseil de sécurité ont fermement condamné mardi les récentes violences qui ont eu lieu à Paoua, dans le nord-ouest de la République centrafricaine (RCA), ayant entraîné le déplacement de dizaines de milliers de personnes.