Syrie : la vie est un cauchemar pour les enfants de la Ghouta orientale, selon la chef de l'UNICEF

9 février 2018

Suite à des informations selon lesquelles des dizaines d'enfants auraient été tués dans des violences cette semaine en Syrie, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a souligné vendredi la nécessité d'évacuer sans conditions les enfants malades et blessés de la Ghouta orientale et d'autres zones assiégées.

Suite à des informations selon lesquelles des dizaines d'enfants auraient été tués dans des violences cette semaine en Syrie, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a souligné vendredi la nécessité d'évacuer sans conditions les enfants malades et blessés de la Ghouta orientale et d'autres zones assiégées.

« La violence ne montre aucun signe d’apaisement », a déclaré la Directrice exécutive de l’UNICEF), Henrietta H. Fore, dans un communiqué de presse. « Pour les enfants qui restent pris au piège dans des zones assiégées et doivent affronter une violence brutale et aveugle à travers la Syrie, la vie est un cauchemar ».

La violence s'est intensifiée dans plusieurs régions de la Syrie, et rien que dans la Ghouta orientale, des centaines d'enfants ont besoin de toute urgence d’une évacuation médicale, a-t-elle dit, notant que quatre années de siège ont entraîné un délitement des services de santé et une multiplication par cinq de la malnutrition.

« Les enfants, où qu'ils se trouvent en Syrie, doivent avoir accès aux soins de santé. L'évacuation des enfants malades et blessés des zones assiégées devrait être acquise et ne pas faire partie des efforts de négociation », a averti Mme Fore.

« Je suis navrée de voir que les enfants de Syrie continuent de souffrir à cause des actions d’adultes - des actions qui montrent un mépris total pour la protection, la sécurité et le bien-être des enfants », a-t-elle ajouté.

La protection des enfants doit être primordiale en tout temps, et les écoles, les hôpitaux et les terrains de jeux devraient être des lieux de sécurité, jamais des cibles, a-t-elle souligné, appelant à une cessation immédiate des hostilités en Syrie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.