Méditerranée : 90 migrants portés disparus après le naufrage de leur embarcation au large de la Libye

2 février 2018

La Méditerranée continue d’être le cimetière marin de milliers de migrants et de réfugiés. Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), environ 90 migrants se sont vraisemblablement noyés vendredi dans les eaux de la mer Méditerranée après que leur embarcation a coulé au large des côtes libyennes. Parmi ces personnes emportées par les eaux, il y aurait en majorité des Pakistanais.

La Méditerranée continue d’être le cimetière marin de milliers de migrants et de réfugiés. Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), environ 90 migrants se sont vraisemblablement noyés vendredi dans les eaux de la mer Méditerranée après que leur embarcation a coulé au large des côtes libyennes. Parmi ces personnes emportées par les eaux, il y aurait en majorité des Pakistanais.

Selon l’Agence de l’ONU pour les migrations (OIM), « dix corps ont échoué sur les côtes libyennes dont 8 Pakistanais et 2 Libyens et il y a 3 survivants ».

« Deux des survivants ont nagé jusqu’à la côte, tandis que le troisième a été secouru par un pêcheur », a déclaré aux médias à Genève une porte-parole de l’OIM, Olivia Headon, lors d’une conférence téléphonique depuis Tunis.

« Ils ont donné une estimation de 90 noyés dans le naufrage, mais nous devons encore vérifier le nombre exact de personnes ayant perdu la vie durant la tragédie », a-t-elle ajouté. « L’OIM essaie d’obtenir plus de détails sur cette tragédie et pour voir comment aider au mieux les survivants ».

Par ailleurs, selon les décomptes de l’OIM, quelque 29 Libyens ont été sauvés ou interceptés en 2017, « mais nous estimons que le chiffre réel est beaucoup plus élevé », a déclaré Mme Headon.

Cette dernière tragédie intervient alors que l’OIM rapporte qu’à la date du 28 janvier, près de 6.624 migrants et réfugiés sont entrés en Europe par la mer. A la même période l’année dernière, ils étaient 5.983 migrants et réfugiés à tenter le périlleux voyage méditerranéen pour rejoindre l’Europe.

En 2017, 3.138 Pakistanais sont arrivés en Italie après avoir traversé la Méditerranée depuis la Libye, soit au treizième rang des contingents de nationalités sur la liste de 119.369 arrivées de migrants tentant de rejoindre l’Europe via le Maghreb. Selon l’OIM, les chiffres de cette année concernant les Pakistanais sont pour l’instant plus élevés, avec environ 240 arrivées en Italie en janvier contre seulement 9 en janvier de l’an dernier.

Depuis le début de l’année, 246 migrants sont morts ou portés disparus en Méditerranée alors qu’à la même période en 2017, ils étaient 254. En 2017, plus de 3.100 migrants sont morts ou disparus en tentant de traverser la Méditerranée pour rejoindre l’Europe, dont plus de 2.800 au large de la Libye, selon un décompte de l’OIM.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le HCR appelle à accroître les places de réinstallation après 160 décès signalés en Méditerranée

Le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, renouvelle son appel aux pays pour aider à sauver des vies humaines en offrant davantage de places de réinstallation et des alternatives plus sûres pour la protection des réfugiés, y compris le regroupement familial.