Trois jeunes sur dix dans les pays affectés par un conflit ou une catastrophe sont analphabètes, selon l'UNICEF

31 janvier 2018

Près de 3 jeunes sur 10 âgés entre 15 et 24 ans (59 millions de personnes) vivant dans des pays touchés par un conflit ou une catastrophe sont analphabètes, soit le triple du taux mondial, selon une étude du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) publiée mercredi.

Le Niger, le Tchad, le Soudan du Sud et la République centrafricaine, qui sont des pays avec une longue histoire d'instabilité et de pauvreté, ont les taux d'analphabétisme les plus élevés parmi les jeunes avec respectivement 76%, 69%, 68% et 64% des jeunes de 15 à 24 ans incapables de lire ou d'écrire.

« Ces chiffres sont un rappel brutal de l'impact tragique que les crises ont sur l'éducation des enfants, leur avenir, la stabilité et la croissance de leurs économies et de leurs sociétés », a déclaré la Directrice exécutive de l'UNICEF, Henrietta H. Fore.

Cette nouvelle étude est publiée avant une conférence du Partenariat mondial pour l'éducation à Dakar, au Sénégal, cette semaine.

Elle note également que les filles et les jeunes femmes sont les plus désavantagées en matière de lecture et d'écriture, avec 33% d'entre elles dans les pays d'urgence qui n'apprennent même pas les bases, contre 24% des garçons.

Pourtant, en dépit de son rôle dans l'égalisation des chances pour les enfants et les jeunes les plus vulnérables, l'éducation reste sous-financée. Actuellement, seulement 3,6% du financement humanitaire sert à l'éducation des enfants vivant dans des situations d'urgence, ce qui en fait l'un des secteurs les moins financés dans les appels de fonds humanitaires.

Dans l'ensemble, l'UNICEF estime avoir besoin d'environ 1 milliard de dollars par an pour des programmes éducatifs au cours des quatre prochaines années. Mardi, l'UNICEF a lancé un appel humanitaire de 900 millions de dollars pour l'éducation dans les pays touchés par des conflits et des catastrophes naturelles.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'UNICEF demande 3,6 milliards de dollars pour aider 48 millions d'enfants dans le monde

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a lancé mardi à Genève un appel de fonds de 3,6 milliards de dollars afin de fournir une aide humanitaire vitale à 48 millions d'enfants vivant dans 51 pays touchés par des conflits, des catastrophes naturelles et d'autres situations d'urgence en 2018.