Philippines : l'ONU prête à soutenir les autorités après le passage de la tempête meurtrière

23 décembre 2017

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s'est dit attristé par les pertes en vies humaines et les ravages causés par la tempête tropicale Tembin aux Philippines.

Connue localement sous le nom de "Vinta", la tempête a frappé Mindanao – la deuxième île du pays. Au moins 75 personnes sont décédées suite au passage de cette tempête et des milliers d'autres ont été déplacées.

« L'ONU est prête à soutenir les autorités locales et nationales, en plus du soutien déjà fourni par les partenaires humanitaires », a souligné le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, dans un communiqué publié samedi soir.

La tempête a fait d'importants dégâts, endommageant des habitations et des infrastructures, et les glissements de terrain demeurent une menace.

M. Guterres a salué les efforts des équipes nationales de sauvetage et de récupération et des bénévoles qui opèrent dans des conditions difficiles.

« Le Secrétaire général présente ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », a souligné son porte-parole.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Humanitaire : l'ONU appelle les Etats à contribuer à hauteur d'un milliard de dollars à son fonds d'intervention d'urgence

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé vendredi les Etats à contribuer à hauteur de 1 milliard de dollars au Fonds central d'intervention d'urgence (CERF) - un fonds de l'ONU qui soutient les opérations humanitaires de secours dans le monde.