Lutte contre le harcèlement sexuel : l'engagement des hommes est essentiel, souligne ONU Femmes

20 décembre 2017

A l'occasion de la Journée internationale de la solidarité humaine, HeForShe, le mouvement de l'ONU Femmes, a lancé un appel urgent à tous les hommes du monde entier, à s'élever ensemble, en solidarité entre-eux ainsi qu'avec les femmes, pour éliminer le harcèlement sexuel.

Alors que les affaires d'abus de pouvoir et de harcèlements sexuels sont de plus en plus relayées par les médias, l'engagement visible des hommes est essentiel.

HeForShe invite les hommes à rompre le silence en partageant leur indignation contre le harcèlement sexuel sur les réseaux sociaux avec une vidéo, geste témoignant publiquement de leur solidarité avec les nombreuses victimes. Grâce à chaque message individuel sur les réseaux sociaux, les hommes invitent 3 autres hommes à faire de même avec cette simple question : « Etes-vous #HeForShe ? »

« Les hommes doivent prendre la parole et s'engager personnellement contre le harcèlement sexuel et la culture qui l'autorise - répondre par une indignation silencieuse ne suffit pas », a déclaré mercredi la Directrice exécutive de l'ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, dans un communiqué. « Les hommes partout dans le monde doivent jouer un rôle actif, en écoutant les témoignages des femmes, en prenant la parole lorsque des abus surviennent et en tenant les autres hommes - et eux-mêmes - responsables de leurs paroles et de leurs actions », a souligné Mme Mlambo-Ngcuka.

Mouvement de solidarité mondiale pour l'égalité des sexes, HeForShe a été lancé en 2014 par Emma Watson, actrice britannique et Ambassadrice de bonne volonté d'ONU Femmes. Son appel a permis de mobiliser plus de 100.000 hommes en trois jours et au moins un homme dans chaque pays du monde. Dans les cinq premiers jours, il a recueilli plus de 1,2 milliards de conversations et d'échanges sur les réseaux sociaux.

AUDIO: Entretien avec Isabelle Magyar, chargée du programme #HeforShe IMPACT à ONU Femmes. Crédit photo : ONU Femmes/HeforShe

« Maintenant, plus que jamais nous avons besoin d'hommes engagés pour parler, et pour que l'injustice ne prévale pas, les hommes solidaires ne doivent pas rester silencieux », a déclaré Elizabeth Nyamayaro, Conseillère de la Directrice de l'ONU Femmes en charge du mouvement HeForShe. « La simple question : êtes-vous #HeForShe? offre aux hommes une opportunité indispensable pour s'engager dans ce dialogue, car tant que le sujet de l'égalité entre les sexes restera un combat entre les femmes et les hommes, personne ne gagnera », a-t-elle ajouté.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Elimination de la violence à l'égard des femmes : pour le chef de l'ONU, « il reste encore beaucoup à faire »

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a souligné mercredi que l'éradication de la violence faite aux femmes et aux filles exige une volonté politique forte, des ressources accrues et une action coordonnée.