L'ONU et ses partenaires lancent un appel de fonds de 4,4 milliards de dollars pour aider cinq millions de réfugiés syriens

12 décembre 2017

L'ONU et des ONG partenaires ont lancé mardi un appel de fonds humanitaire de 4,4 milliards de dollars pour 2018 et 2019 afin de venir en aide à plus de cinq millions de réfugiés syriens, ainsi qu'aux communautés vulnérables qui les accueillent dans les pays voisins de la Syrie.

Lors d'un point de presse à Genève, le Directeur régional pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Amin Awad, a rappelé que près de sept ans après le début du conflit en Syrie, il s'agit de la plus grande crise humanitaire de notre époque.

Plus de 5,3 millions Syriens sont réfugiés et plus de 7 millions d'autres sont déplacés à l'intérieur de leur propre pays.

Fournir à ces réfugiés suffisamment de nourriture est crucial, a déclaré M. Awad. L'insuffisance de fonds en 2015 a coïncidé avec des centaines de milliers de Syriens ayant risqué leur vie pour se rendre en Europe.

Le responsable du HCR a déclaré que la situation de 1,7 million d'enfants réfugiés syriens était particulièrement préoccupante, car plus de quatre enfants réfugiés sur dix ne sont pas scolarisés.

« Il y aussi 10 millions de personnes qui n'ont pas été déplacées en Syrie. Elles n'ont pas quitté leurs maisons mais elles sont coupées de tout. Elles sont coupées des moyens de subsistance, des services de base, de l'éducation, de la santé, séparées de leurs parents et amis et ont besoin d'une aide humanitaire », a dit M. Awad. « Tout le pays a besoin d'aide humanitaire ».

« Cette année, 2017, a été une année très difficile en termes de financement. L'argent arrive tard et la réponse des agences - ONG ou ONU - est également limitée. Nous avons réduit et réduit l'aide. La situation ne s'améliore pas », a expliqué M. Awad.

L'appel de fonds de 4,4 milliards de dollars pour 2018 et 20189 a été lancé par 270 organisations partenaires, dont le HCR, le Programme alimentaire mondial (PAM), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'Organisation internationale du travail (OIT) et l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA).

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Pourparlers sur la Syrie : l'ONU confirme que la délégation du gouvernement est attendue dimanche à Genève

L'Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, a confirmé jeudi que la délégation du gouvernement syrien allait rejoindre dimanche les négociations sur la Syrie organisées par l'ONU à Genève.