Avec l'aide de l'OIM, le Niger rapatrie par avion ses migrants de Libye

8 décembre 2017

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le gouvernement du Niger ont commencé à évacuer les près de 4.000 migrants nigériens en Libye qui ont souhaité retourner volontairement dans leur pays d'origine.

Un premier avion charter transportant 504 migrants nigériens, dont des femmes et des enfants, est arrivé mercredi à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey. Il s'agit du premier vol d'une série de huit dans le cadre d'une opération organisée par les autorités nigériennes. Au total, ce sont près de 3850 Nigériens enregistrés par leur ambassade en Libye qui pourront bénéficier d'un retour dans leur pays.

Cette opération d'évacuation de grande ampleur est menée avec l'appui technique et logistique de l'OIM. Le personnel de l'agence onusienne est présent à l'aéroport pour accueillir, enregistrer, profiler, fournir de la nourriture et de l'eau et faciliter le retour des rapatriés dans leurs villages d'origine. Une aide qui s'inscrit dans le cadre du mécanisme de ressources et d'intervention pour les migrants (MRRM) financé par l'Union européenne.

L'OIM et le gouvernement du Niger étudient également les possibilités de réintégration socio-économique des migrants qui vont arriver dans les prochaines semaines.

Le Ministre de l'Intérieur du Niger, Mohamed Bazoum, a salué le partenariat fructueux de son gouvernement avec l'OIM, et a félicité l'agence pour avoir rendu possible le retour digne des migrants nigériens dans les meilleures conditions possibles.

« Après les discussions au sommet [Union africaine-Union européenne] à Abidjan, le gouvernement a démontré son engagement à faire de cette évacuation une priorité et une réalité », a déclaré Alberto Preato, responsable du programme MRRM de l'OIM. « Le succès de l'opération est un tremplin pour le renforcement du partenariat entre l'OIM et le gouvernement du Niger. L'OIM est fière de participer à cette opération et de redonner espoir à ceux qui l'ont depuis longtemps perdue », a-t-il ajouté.

Les équipes de l'OIM ont quitté l'aéroport jeudi matin tôt après s'être assurées que les 504 migrants de retour rentraient chez eux. Le personnel de l'agence onusienne était prêt à accueillir le deuxième avion charter prévu ce vendredi.

En étroite collaboration avec leurs collègues en Libye, la mission de l'OIM au Niger se prépare à recevoir d'autres groupes de migrants qui se trouvent actuellement dans des centres de détention à travers le territoire libyen.

A Agadez, au centre du Niger, le personnel de l'OIM assiste actuellement le 10ème convoi de migrants arrivant d'Algérie et se prépare à de possible évacuations importantes de migrants coincés aux frontières nord du pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Libye : l'OIM rapatriera 15.000 migrants vers leurs pays d'origine

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a annoncé vendredi qu'elle compte rapatrier 15.000 migrants pris au piège en Libye vers leurs pays d'origine avant la fin de l'année.