Report des élections au Mali : la MINUSMA appelle toutes les parties à poursuivre le dialogue

30 novembre 2017

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a indiqué jeudi avoir pris note de la décision du gouvernement malien de reporter les élections en avril 2018.

Les élections étaient prévues à l'origine pour le 17 décembre 2017.

Dans un communiqué, la MINUSMA estime que ce report permettra de consacrer du temps pour trouver des réponses aux préoccupations exprimées par les acteurs politiques maliens et relative au processus de paix.

Le Représentant spécial du Secrétaire-général au Mali et Chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif, « encourage l'ensemble des parties maliennes à saisir cette opportunité pour créer les conditions propices à l'accélération de la mise en œuvre de l'accord de paix, notamment le retour de l'administration et la restauration de l'autorité de l'Etat sur l'ensemble du territoire, ainsi que la mise en œuvre des arrangements sécuritaires », précise le communiqué de la Mission.

M. Annadif estime que le report des élections à avril 2018 est de nature à favoriser la poursuite du dialogue avec l'ensemble des acteurs maliens sur la tenue d'élections inclusives dans un environnement apaisé.

« Tel que stipulé dans son mandat, la MINUSMA apportera son appui au déroulement de ces élections dans le pays », a souligné la mission de maintien de la paix.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Mali : quatre Casques bleus et un soldat malien tués lors de deux attaques dans les régions de Ménaka et Mopti

Quatre Casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et un soldat malien ont été tués vendredi lors de deux attaques séparées dans les régions de Ménaka de Mopti.