Liban : le chef de l'ONU préoccupé par l'annonce de la démission de Saad Hariri

5 novembre 2017

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a fait part de sa préoccupation suite à l'annonce faite par M Saad Hariri de démissionner de son poste de Premier Ministre du Liban.

Samedi, M. Hariri a annoncé depuis l'Arabie saoudite sa démission de sa fonction de Premier Ministre du Liban. Dans une déclaration prononcée sur la chaîne de télévision Al-Arabiya, M. Hariri a motivé sa démission par la crainte d'être assassiné, dénonçant la mainmise du Hezbollah et de l'Iran sur son pays.

« (Le Secrétaire général) espère que toutes les parties concentreront leurs efforts pour soutenir la continuité des institutions de l'État libanais, conformément à la constitution, et sauvegarder la sécurité et la stabilité du pays », a dit son porte-parole Stéphane Dujarric, dans une déclaration à la presse publiée dimanche.

« L'ONU reste déterminée à soutenir la sécurité, la souveraineté et l'intégrité territoriale du Liban », a souligné le porte-parole.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Liban : le chef de l'ONU salue la prorogation du mandat de la FINUL

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s'est félicité de l'adoption mercredi à l'unanimité par le Conseil de sécurité de la résolution 2373 prorogeant le mandat de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) jusqu'au 31 août 2018.