Syrie : le chef de l'ONU insiste sur la nécessité de relancer le processus politique après la reprise de Raqqa

19 octobre 2017

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a exhorté toutes les parties impliquées dans la lutte pour reprendre Raqqa, en Syrie, à protéger les civils, à respecter le droit international et à permettre l'accès humanitaire aux personnes dans le besoin.

Selon la presse, la ville de Raqqa, qui avait été conquise en 2013 par l'Etat islamique d'Iraq et du Levant (EIIL), a été reprise le 17 octobre par des troupes arabo-kurdes.

Dans une déclaration de son porte-parole publiée mercredi soir, le Secrétaire général a également déclaré que les derniers développements en Syrie « soulignent une fois de plus la nécessité urgente de relancer le processus politique ».

M. Guterres a demandé à son Envoyé spécial pour la Syrie, Staffan de Mistura, de redoubler d'efforts, en consultation avec toutes les parties concernées, pour une reprise de la prochaine série de pourparlers inter-syriens sur la base du Communiqué de Genève et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, y compris la résolution 2254 (2015).

Le prochain cycle de pourparlers devrait se tenir à la fin de ce mois ou au début du mois de novembre, selon des propos tenus par M. de Mistura au Conseil de sécurité en septembre.

La série de pourparlers organisés du 10 au 15 juillet sous l'égide de l'ONU se sont terminés par quelques progrès, mais aucune percée.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Syrie : à Raqqa et Deir ez-Zor, le HCR appelle à épargner les civils et à leur permettre de partir

Alors que les combats gagnent en intensité dans la ville de Raqqa et le gouvernorat de Deir ez-Zor, en Syrie, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a de nouveau appelé les parties en conflit à épargner les civils et de leur permettre de quitter sans encombre les zones d'affrontements.