Violences à Kirkouk : le Conseil de sécurité appelle à un dialogue constructif entre toutes les parties

18 octobre 2017

Les membres du Conseil de sécurité se sont déclarés préoccupés par les informations faisant état de violences récentes près de la ville de Kirkouk, en Iraq.

Dans une déclaration de presse publiée mercredi, les membres du Conseil ont appelé toutes les parties à s'abstenir de recourir à la menace et à l'usage de la force. Ils ont également appelé les parties à s'engager dans un dialogue constructif comme voie de désescalade et comme moyen de préserver l'unité iraquienne tout en respectant les dispositions de la constitution du pays.

Les membres du Conseil ont également réaffirmé leur respect pour la souveraineté, l'intégrité territoriale et l'unité de l'Iraq, ainsi que l'importance de rester concentrés sur les efforts visant à vaincre l'État islamique en Iraq et au Levant (EIIL / Daech).

Les membres du Conseil ont aussi exprimé leur plein appui aux efforts de l'ONU visant à faciliter le dialogue entre les parties prenantes irakiennes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : le chef de droits de l'homme de l'ONU consterné par la pendaison de masse à Nasiriyah

Consterné par l'exécution en une seule journée de 42 prisonniers en Iraq, le chef du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a invité mercredi les autorités de Bagdad à mettre fin à toutes les exécutions imminentes et à établir un moratoire immédiat sur l'utilisation de la peine de mort.