L'UNICEF a besoin de 76,1 millions de dollars pour aider les enfants rohingyas au Bangladesh

2 octobre 2017

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a lancé un appel de fonds de 76,1 millions de dollars pour financer sa réponse humanitaire d'urgence à la crise des réfugiés rohingyas dans le sud du Bangladesh.

Cet argent couvrira les besoins immédiats des enfants rohingyas récemment arrivés. Il couvrira également les besoins des enfants arrivés avant l'afflux récent et ceux des enfants des communautés hôtes vulnérables, soit 720.000 enfants en tout, a précisé l'UNICEF dans un communiqué de presse.

Près de 60% des quelque 500.000 Rohingyas qui ont fui le Myanmar depuis le 25 août seraient des enfants. La plupart vivent actuellement dans des conditions difficiles et insalubres dans des camps de fortune dans le district de Cox's Bazar.

« Des enfants désespérés et traumatisés et leurs familles fuient tous les jours la violence au Myanmar. Nous intensifions notre réponse aussi rapidement que possible, mais l'ampleur des besoins est immense et nous devons être en mesure de les aider. Ces enfants se voient refuser une enfance. Ils ont besoin de notre aide maintenant et ils ont besoin de notre aide pour avoir un avenir », a déclaré Anthony Lake, Directeur exécutif de l'UNICEF, lors d'une visite dans le sud du Bangladesh.

L'accroissement de l'approvisionnement en eau potable et des services d'assainissement et d'hygiène pour les enfants rohingyas est la priorité, en raison des craintes concernant une éventuelle épidémie de diarrhée et d'autres maladies d'origine hydrique. La majorité des enfants rohingyas ne sont pas complètement immunisés contre des maladies telles que la polio.

Une campagne de vaccination contre le choléra par voie orale visant tous les enfants de plus de 1 an est prévue en octobre, et 900.000 doses de vaccin devraient arriver au Bangladesh le 7 octobre, voire plus tôt.

Un précédent appel de fonds de l'UNICEF s'élevait à 7 millions de dollars mais il a été nécessaire de l'élargir pour refléter l'ampleur croissante de la crise.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Myanmar : le chef de l'ONU appelle à mettre fin à la tragédie qui frappe les Rohingyas

Au Myanmar, la situation dans l'État de Rakhine s'est transformée en une crise de réfugiés et en un cauchemar humanitaire et pour les droits de l'homme, a déclaré jeudi le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, au Conseil de sécurité.