Espagne : l'ONU appelle à des enquêtes sur les violences en Catalogne

2 octobre 2017

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, s'est déclaré lundi « très troublé » par les violences qui ont eu lieu dimanche en Catalogne dans le cadre du référendum sur l'indépendance qui était interdit par le gouvernement espagnol.

« Alors que des centaines de personnes auraient été blessées, j'exhorte les autorités espagnoles à procéder à des enquêtes approfondies, indépendantes et impartiales sur tous les actes de violence », a dit M. Zeid dans une déclaration à la presse. « Les réponses de la police doivent en tout temps être proportionnées et nécessaires ».

Le chef des droits de l'homme de l'ONU s'est dit persuadé que « la situation actuelle devrait être réglée par le dialogue politique, dans le plein respect des libertés démocratiques ». Il a demandé au gouvernement espagnol d'accepter sans délai les demandes de visite faites par des experts des droits de l'homme des Nations Unies.

Selon la presse, le oui à l'indépendance l'a largement emporté, dimanche. Le scrutin interdit par Madrid a été marqué par des violences au cours desquelles les affrontements entre la police antiémeute et les sympathisants indépendantistes ont fait plus de 800 blessés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Espagne : l'ONU condamne une attaque terroriste « odieuse » à Barcelone

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et le Conseil de sécurité ont vivement condamné l'attaque terroriste perpétrée jeudi à Barcelone, en Espagne.