Madagascar salue les milliards de dollars d'investissements étrangers pour son développement

20 septembre 2017

Le Président de la République de Madagascar a loué mercredi les progrès réalisés depuis le retour de l'aide économique extérieure et l'apaisement des conflits politiques dans le pays, en mettant l'accent sur une enveloppe de 6,4 milliards de dollars octroyée depuis l'an dernier par des bailleurs de fonds institutionnels.

« Je peux dire que depuis 2016, Madagascar a recueilli 6,4 milliards de dollars américains en matière d'investissement et d'aide globaux de la part des bailleurs de fonds institutionnels », a dit Hery Rajaonarimampianina lors d'un discours prononcé lors du débat général de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Cet investissement « a permis de commencer d'investir dans les secteurs clés de notre économie et pour l'avenir » du pays, a-t-il ajouté. Grâce à cette enveloppe, « des chantiers ont été ouverts, partout, pour réduire durablement la pauvreté » de Madagascar, qui atteignait « 92% de la population » durant les années de crise politiques qui ont secoué l'île.

« La politique de mise en place d'infrastructures de base dans plusieurs secteurs commence à porter des fruits », dans le domaine de l'agriculture, de l'élevage, de l'énergie et de la pêche, a encore dit ajouté le Président Rajaonarimampianina.

« A un an de l'échéance des élections présidentielles de 2018, après des efforts ardus et laborieux, mais continus et déterminés, je peux dire que Madagascar a franchi un cap et atteint une étape qui permet tous les espoirs », s'est réjoui le chef de l'Etat, « tant au plan d'une stabilité politique, même fragile, que du point de vue des perspectives économiques et sociales ».

Le Président a annoncé des projets en matière de santé, avec le lancement de la mise en phase d'une « couverture santé universelle », la réduction de la mortalité maternelle et infantile via un renforcement du réseau de centres de santé dans le pays, une augmentation du budget gouvernemental consacré à la nutrition, ainsi qu'un système de surveillance épidémiologique à base électronique qui permettrait au gouvernement de « surveiller en temps réel 28 maladies à potentiel épidémique ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Madagascar : l'ONU et ses partenaires ont besoin de 20 millions de dollars pour aider les personnes touchées par le cyclone Enawo

L'ONU et ses partenaires humanitaires ont déclaré jeudi avoir besoin de 20 millions de dollars pour faire face aux conséquences dévastatrices du cyclone Enawo, de catégorie 4, qui a frappé Madagascar le 7 mars, causant des dégâts considérables dans le nord-est de l'île.