RDC : l'ONU condamne la mort d'un Casque bleu tanzanien dans la province du Nord-Kivu

18 septembre 2017

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a condamné lundi la mort d'un Casque bleu tanzanien de la Mission de stabilisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) le 17 septembre à Mamundioma, au nord de Beni, dans la province du Nord-Kivu.

Le décès de ce Casque bleu est intervenu à la suite d'un accrochage avec des membres présumés des Forces démocratiques alliées (ADF), un groupe armé. Un autre Casque bleu tanzanien a également été blessé lors de l'incident, a précisé le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

Le Secrétaire général a présenté ses condoléances à la famille endeuillée et au gouvernement de la République unie de Tanzanie.

Il a souhaité un prompt rétablissement au Casque bleu blessé et demandé instamment aux autorités de la République démocratique du Congo d'enquêter rapidement sur cet incident afin de traduire ses auteurs en justice.

« Le Secrétaire général appelle tous les groupes armés de la République démocratique du Congo à mettre un terme aux actes de violence et à éviter une nouvelle détérioration de la situation sécuritaire dans le pays », a dit son porte-parole.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : le HCR dénonce des souffrances humaines effroyables au Kasaï

L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a dénoncé vendredi des « destructions et des souffrances humaines » à très grande échelle résultant du conflit dans la région du Kasaï en République démocratique du Congo (RDC). Cette région du centre de la RDC est en proie à des troubles depuis plus d'un an.