Iraq : la tenue unilatérale d'un référendum au Kurdistan nuit à la lutte contre Daech, selon le chef de l'ONU

17 septembre 2017

Alors que le Parlement de la région du Kurdistan, dans le nord de l'Iraq, a approuvé vendredi l'organisation d'un référendum sur l'indépendance le 25 septembre, le Secrétaire général des Nations Unies a appelé les dirigeants iraquiens à « aborder cette question avec patience et retenue ».

« Le Secrétaire général estime que toute décision unilatérale de tenir un référendum en ce moment nuirait à la nécessité de vaincre l'EIIL (Etat islamique en Iraq et au Levant/Daech), ainsi qu'à la reconstruction nécessaire des territoires repris et à la facilitation d'un retour sûr, volontaire et digne des plus de trois millions de réfugiés et de personnes déplacées à l'intérieur du pays », a dit son porte-parole, Stephane Dujarric, dans une déclaration de presse publiée dimanche.

Le porte-parole a souligné que « le Secrétaire général respecte la souveraineté, l'intégrité territoriale et l'unité de l'Iraq et estime que toutes les questions en suspens entre le gouvernement fédéral et le gouvernement régional du Kurdistan devraient être résolues par un dialogue structuré et un compromis constructif ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : la justice est indispensable pour aider les victimes des violences sexuelles infligées par Daech, selon l'ONU

Le gouvernement iraquien doit veiller à ce que les milliers de femmes et de filles qui ont subi des viols et à d'autres formes de violence sexuelle perpétrés par les combattants de Daech bénéficient de soins, de protection et de justice, et que les enfants nés de ces exactions ne souffrent pas de discrimination et de violence, selon un rapport des Nations Unies publié mardi.