Centrafrique : la MINUSCA condamne les attaques ciblées contre les civils par les groupes armés

31 août 2017

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) a condamné jeudi les attaques ciblées contre les populations civiles dans la préfecture de la Basse-Kotto (sud du pays) par les groupes armés et exigé la cessation immédiate de ces actes de violence.

« Une mission conjointe de protection récemment déployée à Alindao, localité située au centre de la préfecture, a pu constater l'impact sur les civils des affrontements entre groupes armés, et de la violence résultant de la manipulation des communautés par ces groupes », a déclaré la MINUSCA dans un communiqué de presse.

Des milliers de personnes sont actuellement déplacées à Alindao, certaines provenant de la ville, et d'autres des axes avoisinant ayant fui les attaques du Mouvement pour l'Unité et la Paix en Centrafrique (UPC) ou des anti-Balaka. « Leur liberté de mouvement et d'accès aux moyens de subsistance est entravée par les menaces de ces éléments armés qui sillonnent les axes et les alentours des sites de déplacés », a alerté la mission de maintien de la paix de l'ONU.

« Les attaques dirigées contre les civils constituent une violation grave du droit international humanitaire et des droits de l'homme et (…) leurs auteurs en répondront devant la justice », a rappelé la MINUSCA, précisant qu'aucun groupe armé n'a le droit d'interdire ou d'entraver la libre circulation des personnes. La mission onusienne a demandé aux éléments de l'UPC et des anti-Balaka de mettre fin à leurs actes de répression des populations.

En étroite collaboration avec les autorités centrafricaines et tous les partenaires concernés, la MINUSCA poursuit ses efforts de paix en vue d'une solution durable à la crise. A Alindao, la Force de la MINUSCA a établi une base opérationnelle temporaire pour protéger les civils déplacés de la localité et des villages avoisinants contre les menaces des groupes armés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Centrafrique : la MINUSCA intercepte un transport illégal de civils dans ses convois

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) a annoncé lundi avoir intercepté des chauffeurs de camions qui transportaient illégalement environ 50 civils dans un convoi escorté par des casques bleus, au départ de Bangassou (700 km à l'est de Bangui) pour la capitale de la Centrafrique.