Syrie : l'UNESCO déplore la mort du journaliste Osama Nasr al-Zoabi

30 août 2017

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a appelé tous les belligérants à assurer la protection des journalistes en Syrie, où le journaliste Osama Nasr al-Zoabi a été tué le 21 août.

« Je déplore la mort d'Osama Nasr al-Zoabi » a déclaré la Directrice générale. « Il est inacceptable que les journalistes doivent sacrifier leur vie pour nous informer et fournir aux civils en zones de guerre des informations qui peuvent s'avérer vitales pour leur survie ».

Mme Bokova a appelé tous les belligérants à respecter le statut civil des journalistes en zones de conflit « et à les protéger, conformément aux Conventions de Genève ».

Osama Nasr al-Zoabi était le directeur régional de Syrian Media Organization. Il a été tué par l'explosion d'une bombe alors qu'il se rendait dans la province de Daraa au sud-ouest de la Syrie, pour y couvrir la situation humanitaire.

La Directrice générale publie des communiqués sur le meurtre des professionnels des médias conformément à la résolution 29 adoptée par les Etats membres de l'UNESCO au cours de la Conférence générale de 1997 intitulée « Condamnation de la violence contre les journalistes ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'UNESCO condamne les meurtres de journalistes en Syrie et au Mexique

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné jeudi le meurtre d'un professionnel des médias syrien et celui d'un journaliste mexicain.