Venezuela : l'ONU regrette le décès d'au moins 10 personnes dans le cadre de manifestations

31 juillet 2017

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a regretté lundi le décès d'au moins 10 personnes au Venezuela au cours du week-end, dans le cadre de manifestations liées à l'élection d'une Assemblée constituante.

Le HCDH a demandé « des enquêtes rapides, efficaces et indépendantes » sur ces décès et a exhorté le gouvernement à coopérer pleinement avec ces enquêtes, a précisé le porte-parole du Secrétaire général de l'ONU, lors d'un point de presse à New York.

Le Haut-Commissariat s'est également déclaré préoccupé par le fait que les autorités vénézuéliennes « continuent de violer le droit de réunion pacifique en dispersant violemment les manifestants ».

Le HCDH a appelé les autorités à cesser l'utilisation d'une force excessive pour réprimer ces manifestations et à veiller à ce que le droit de réunion pacifique soit respecté. Il a demandé à toutes les parties prenantes de s'abstenir de recourir à la violence.

Vendredi, le HCDH s'était dit profondément préoccupé par le risque de nouvelles violences au Venezuela dans le cadre du scrutin organisé dimanche par le Président Nicolas Maduro pour élire l'Assemblée constituante.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.