RDC : 850.000 enfants déplacés à cause de la violence dans la région du Kasaï, selon l'UNICEF

31 juillet 2017

Plus d'un million de personnes ont été contraintes de quitter leur foyer à cause des vagues de violence qui déchirent la région du Kasaï en République démocratique du Congo (RDC) et en font l'une des plus grandes crises de déplacement dans le monde, selon le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

« La vie de centaines de milliers d'enfants et de leurs familles a été bouleversée par cette violence brutale », a déclaré le Représentant par intérim de l'UNICEF en RDC, Tajudeen Oyewale, dans un communiqué de presse. « Au total, 1,4 million de personnes, dont 850.000 enfants, ont été déplacées. Pour le seul mois de juin, on estime à 60.000 le nombre de nouveaux déplacés ».

La plupart des personnes déplacées, qui ont souvent perdu ou laissé derrière elles leurs effets personnels, vivent dans des familles d'accueil ou chez des proches, dans des communautés parmi les plus pauvres du pays.

Certaines familles déplacées ont fui dans la brousse, à proximité de leur village, et survivent dans des cabanes improvisées. Ces familles sont les plus vulnérables et les plus difficiles à atteindre. Elles souffrent du manque de nourriture, d'eau, d'abri adéquat, de soins de santé et de services en assainissement.

« Nous faisons face à une crise humanitaire croissante. Avec nos partenaires, nous travaillons dans un climat de grande insécurité pour venir en aide à ces familles très vulnérables », a déclaré M. Oyewale.

L'UNICEF et ses partenaires ont mis en œuvre un programme d'aide en espèces pour les personnes déplacées qui reçoivent 100 dollars par ménage afin d'acheter des produits de première nécessité. A ce jour, 11.225 ménages ont bénéficié de ce programme.

En outre, un programme multisectoriel souple appelé mécanisme de réaction rapide, qui sera lancé dans les semaines à venir, prévoit le pré-positionnement de matériel et de partenaires humanitaires pour répondre rapidement aux besoins des populations déplacées. Le programme inclut la mise en place de services d'approvisionnement en eau, d'assainissement et d'hygiène, la fourniture de soins médicaux et nutritionnels et la distribution d'articles ménagers (matériel d'abri, ustensiles de cuisine, seaux d'eau, couvertures). Environ 50.000 foyers devraient bénéficier de ce programme dans les mois à venir.

Depuis le début de l'année, l'UNICEF et ses partenaires ont pu apporter une aide humanitaire d'urgence à 157.490 personnes dans la région du Kasaï.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : la Vice-Secrétaire générale promet aux femmes déplacées de les aider à revenir chez elles dans la dignité

La Vice-Secrétaire générale de l'ONU, Amina J Mohammed, s'est engagée à faire en sorte que les femmes du camp de déplacés de Mugunga, en République démocratique du Congo (RDC), puissent retourner chez elles dans la dignité, ce qui n'est pas une faveur, selon elle, mais un droit.