Centrafrique : l'ONU condamne l'attaque qui a coûté la vie à un Casque bleu à Bangassou

24 juillet 2017

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et le Conseil de sécurité ont condamné le meurtre d'un Casque bleu marocain de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) lors d'une attaque perpétrée dimanche par des membres présumés de milices anti-Balaka dans la ville de Bangassou.

Trois autres Casques bleus ont également été blessés dans cette attaque qui s'est produite dans le sud-est du pays.

« Le Secrétaire général est consterné par les attaques contre les Casques bleus des Nations Unies et exhorte les autorités centrafricaines à enquêter sur l'incident et à traduire les coupables en justice », a dit son porte-parole adjoint, Farhan Haq, dans une déclaration à la presse publiée le soir de l'attaque.

Par la voie de son porte-parole adjoint, M. Guterres s'est dit profondément préoccupé par les combats qui perdurent dans le sud-est de la République centrafricaine (RCA) et a appelé toutes les parties à mettre fin à la violence. « Le Secrétaire général réitère son soutien aux efforts de la MINUSCA pour protéger les civils et aider à la stabilisation de la sécurité dans le pays », a souligné M. Haq.

Le chef de l'ONU a présenté ses condoléances à la famille endeuillée et au gouvernement du Royaume du Maroc et également souhaité un prompt rétablissement aux personnes blessées au cours de l'attaque.

Le Conseil de sécurité a également condamné cette attaque contre le convoi de la MINUSCA.

Dans une déclaration à la presse publiée lundi soir, les membres du Conseil ont présenté leurs sincères condoléances et leur sympathie à la famille du Casque bleu tué et leur sympathie aux familles des Casques bleus blessés, ainsi qu'au Maroc et à la MINUSCA. Ils ont souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Le Conseil de sécurité a « condamné dans les termes les plus forts toutes les attaques et provocations contre la MINUSCA par les groupes armés ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Centrafrique : l'ONU appelle la communauté internationale à maintenir son appui en raison du regain de violences

Au terme d'une visite de trois jours en République centrafricaine, le Secrétaire général adjoint de l'ONU aux affaires humanitaires, Stephen O'Brien, a appelé mardi la communauté internationale à maintenir son soutien et à éviter que ne se répète la crise qui avait frappé le pays il y a à peine quatre ans.