Journée des micro-, petites et moyennes entreprises : l'ONU fait l'éloge des jeunes entrepreneurs

27 juin 2017

Les Nations Unies ont lancé mardi une nouvelle campagne mondiale visant à faciliter aux jeunes chômeurs l'obtention de financements et l'acquisition de nouvelles compétences pour démarrer une entreprise.

Lancée par l'Organisation internationale du Travail (OIT), le Centre du commerce international (ITC), le Fonds d'équipement des Nations Unies (FENU), la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), la campagne se déroulera jusqu'au mois d'août.

Elle visera à « permettre aux jeunes entrepreneurs de réussir et à améliorer la durabilité et la qualité des possibilités d'emploi indépendant pour les jeunes », selon l'OIT.

L'agence onusienne a ajouté que les principaux défis à relever sont « l'absence de politiques et d'écosystèmes propices, l'accès limité aux capitaux et des outils insuffisants pour améliorer le développement des compétences et le transfert des connaissances ».

La campagne mettra l'accent sur les stratégies visant à promouvoir « un environnement réglementaire favorable » pour les jeunes, à utiliser la technologie et les réseaux, à permettre un meilleur accès au financement et à fournir un meilleur soutien aux jeunes.

Alors que l'ONU estime que 70 millions de jeunes dans le monde sont au chômage, 150 millions jeunes supplémentaires travaillent encore actuellement dans une pauvreté modérée ou extrême.

Le lancement de cette campagne s'inscrit dans l'organisation de la Journée internationale des micro-, petites et moyennes entreprises (MPME), qui vise à sensibiliser le public à ces entreprises qui emploient généralement moins de 250 personnes. Cette année, le thème de la Journée est « l'entrepreneuriat des jeunes et le travail autonome ».

Cette journée a été créée en avril pour sensibiliser le public à la contribution des MPME aux Objectifs de développement durable (ODD), qui visent à atténuer la pauvreté et à préserver les personnes et la planète.

Selon les données fournies par le Conseil international pour les petites entreprises (ICSB), les MPME formelles et informelles représentent plus de 90% de toutes les entreprises et représentent en moyenne jusqu'à 70% de l'emploi total et 50% du PIB.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.