Nigéria: le chef de l'ONU condamne les attentats dans l'Etat de Borno

27 juin 2017

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné la série d'attentats suicides à la bombe perpétrés les 25 et 26 juin à Maiduguri, dans l'Etat de Borno, au Nigéria.

Selon les informations rapportées par la presse, au moins 9 personnes ont été tuées dans la nuit de samedi à dimanche dans trois attentats-suicides perpétrés dans le nord-est du pays.

« Le Secrétaire général transmet ses condoléances au peuple et au gouvernement Nigeria pour les victimes de ces attentats », a dit son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration à la presse publiée mardi.

« Il souhaite un prompt rétablissement à ceux qui ont été blessés et espère que ceux qui sont responsables de ces actes seront rapidement traduits en justice », a-t-il ajouté.

M. Guterres a réitéré le soutien des Nations Unies au Gouvernement du Nigeria dans sa lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afrique de l'Ouest : face aux défis sécuritaires, l'ONU appelle la CEDEAO à s'attaquer aux racines de l'extrémisme

Au 51e sommet de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) qui s'est tenu dimanche à Monrovia, au Libéria, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la région, Mohamed Ibn Chambas, a appelé les Etats membres de l'organisation régionale à rester mobilisés sur les questions de paix et de sécurité, sans négliger le développement et les droits de l'homme.