Mali : la MINUSMA condamne une attaque terroriste contre un établissement touristique

19 juin 2017

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a condamné lundi dans les termes les plus vigoureux « l'attaque terroriste révoltante » perpétrée dimanche 18 juin contre l'établissement touristique 'Le Campement Kangaba', situé à l'est de la capitale malienne Bamako.

Selon les rapports préliminaires fournis par les autorités maliennes, des victimes sont à déplorer. Le bilan officiel définitif de l'attaque demeure à établir par les autorités maliennes compétentes, a précisé la Mission dans un communiqué de presse.

La MINUSMA a présenté ses condoléances les plus attristées aux gouvernements et aux familles des victimes et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

« Tout le personnel des Nations Unies est sain et sauf. Quatre membres du personnel de la Mission ont été légèrement blessés alors qu'ils fuyaient ; ils ont été évacués des lieux le soir même de l'attaque », a précisé la Mission.

La MINUSMA a félicité les forces de sécurité maliennes « pour leur action diligente » et a souligné « l'importance de la pleine coopération avec les services compétents maliens pour assurer que les responsables et les commanditaires de ce crime odieux soient identifiés et traduits en justice ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Mali : malgré des progrès, la MINUSMA évolue dans un contexte difficile, selon l'envoyé de l'ONU

Près de deux ans après la signature de l'Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, et alors que la période transitoire touche à sa fin, en juin, le Mali se trouve de nouveau à un tournant, a expliqué au Conseil de sécurité vendredi le Représentant spécial du Secrétaire général pour ce pays, Mahamat Saleh Annadif.