Corée du Nord : le Conseil de sécurité impose des sanctions à 18 responsables ou entités

2 juin 2017

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté vendredi à l'unanimité une résolution imposant des sanctions à l'encontre de 18 responsables ou entités de Corée du Nord, après les récents tirs de missiles balistiques effectués par ce pays.

Dans cette résolution, les membres du Conseil se disent vivement préoccupés de constater que la République populaire démocratique de Corée (RPDC) a continué de violer les résolutions pertinentes du Conseil en effectuant des essais et des tirs répétés de missiles balistiques. Ils constatent également que toutes ces activités liées aux missiles balistiques concourent à la mise au point par la RPDC « de vecteurs d'armes nucléaires et exacerbent la tension dans la région et au-delà ».

Le Conseil de sécurité condamne dans les termes les plus énergiques les activités de développement d'armes nucléaires et de missiles balistiques, y compris la série de lancements de missiles balistiques et d'autres activités, menées par la RPDC depuis le 9 septembre 2016, au mépris flagrant de ses résolutions.

Il réaffirme ses décisions, selon lesquelles la RPDC : doit abandonner toutes armes nucléaires et tous programmes nucléaires existants de façon complète, vérifiable et irréversible, et cesser immédiatement toutes les activités qui y sont liées; ne procédera à aucun nouveau tir recourant à la technologie des missiles balistiques ou essai nucléaire et s'abstiendra de toute autre provocation; doit suspendre toutes activités liées à son programme de missiles balistiques et rétablir dans ce contexte les engagements qu'elle a précédemment souscrits en faveur d'un moratoire sur les tirs de missiles; doit abandonner tous autres programmes existants d'armes de destruction massive et de missiles balistiques, de façon complète, vérifiable et irréversible.

S'agissant des sanctions déjà imposées à la Corée du Nord, le Conseil de sécurité décide que ces sanctions s'appliquent à 18 individus ou entités qui sont cités dans deux annexes au texte de la résolution. Quatorze individus sont visés par une interdiction de voyager ou un gel des avoirs et quatre entités sont visées par un gel des avoirs.

Les membres du Conseil réaffirment qu'il importe de maintenir la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne et dans l'ensemble de l'Asie du Nord-Est, expriment leur attachement à un règlement pacifique, diplomatique et politique de la situation.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Conseil de sécurité condamne le nouveau tir de missile balistique par la Corée du Nord le 21 mai

Les membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont fermement condamné lundi le nouveau tir de missile balistique effectué par la République populaire démocratique de Corée (RPDC) le 21 mai 2017.