L'ONU appelle à financer l'aide alimentaire pour des dizaines de milliers de réfugiés sahraouis en Algérie

2 juin 2017

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guerres, s'est déclaré vendredi profondément préoccupé par le sort de dizaines de milliers de réfugiés sahraouis en Algérie, qui verront leurs rations alimentaires réduites en raison du manque de financement.

« L'aide humanitaire, y compris l'aide alimentaire, est une bouée de sauvetage pour ces réfugiés du Sahara occidental. Une récente évaluation a souligné la situation précaire en termes de nutrition dans les camps de réfugiés sahraouis et l'accès limité des réfugiés aux marchés ou aux moyens de subsistance », a dit le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

Le manque de financement a obligé le Programme alimentaire mondial (PAM) à réduire les rations alimentaires de près d'un cinquième cette année et d'arrêter la distribution de suppléments nutritionnels pour traiter l'anémie et la malnutrition chez les femmes enceintes, les mères allaitantes et les jeunes enfants.

« Les rations alimentaires seront encore réduites de moitié en juin, ce qui pourrait avoir un impact important sur la sécurité alimentaire et l'état nutritionnel des réfugiés », a dit le porte-parole.

Le chef de l'ONU a appelé les bailleurs de fonds à accroître de manière urgente leur assistance pour cette population souvent négligée et vulnérable.

Le PAM a besoin de 7,9 millions de dollars pour continuer à fournir une aide alimentaire cruciale au cours des six prochains mois.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.