Libye : le Conseil de sécurité condamne l'escalade militaire dans le sud du pays

26 mai 2017

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné vendredi l'escalade militaire dans le sud de la Libye, notamment l'attaque à Brak al-Shati le 18 mai, qui aurait été accompagnée d'exécutions sommaires de combattants et de civils.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil de sécurité se sont félicités de la déclaration du Premier ministre Sarraj condamnant l'escalade militaire et du lancement d'une enquête sur l'attaque de Brak al-Shati. Ils ont également constaté la condamnation de l'attaque par d'autres institutions politiques libyennes.

Le Conseil de sécurité a aussi condamné l'escalade de la violence à Tripoli le 26 mai. Il a appelé toutes les parties en Libye à faire preuve de retenue, réitéré qu'il n'y a pas de solution militaire et exhorté toutes les parties à exprimer leur soutien à la réconciliation nationale.

Les membres du Conseil de sécurité ont demandé que les auteurs d'actes criminels et terroristes en Libye soient traduits en justice.

Ils se sont félicités des efforts récents pour renforcer le dialogue entre les Libyens, avec le soutien des pays voisins et des organisations régionales, et ont souligné l'importance d'un processus dirigé par les Libyens et facilité par les Nations Unies pour faire progresser un dialogue politique inclusif.

Les membres du Conseil de sécurité ont demandé aux parties prenantes libyennes d'accélérer leur travail sur la création d'institutions étatiques unifiées, y compris des forces de sécurité nationales unifiées sous un contrôle civil approprié, et de combiner leurs efforts pour lutter conjointement contre le terrorisme.

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur inquiétude face à l'impact de la poursuite des combats sur la situation humanitaire et ont appelé toutes les parties à faciliter l'accès immédiat et durable à la fourniture de l'assistance humanitaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le HCR intensifie son assistance humanitaire en Libye

L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé lundi le renforcement de sa présence et de ses programmes en Libye pour répondre à la détérioration de la crise humanitaire qui résulte du conflit, de l'insécurité, de l'instabilité politique et de l'effondrement de l'économie dans ce pays d'Afrique du Nord.