Royaume-Uni : l'ONU condamne l'attentat de Manchester

23 mai 2017

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, et le Conseil de sécurité ont fermement condamné mardi « l'horrible attaque terroriste » qui a fait au moins 22 morts et 59 blessés dans une salle de concert à Manchester, au Royaume-Uni, le lundi 22 mai.

Le chef de l'ONU « exprime sa profonde sympathie et sa solidarité envers le peuple et le gouvernement du Royaume-Uni et espère que les responsables de cette violence injustifiable seront rapidement traduits en justice », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

M. Guterres a transmis ses sincères condoléances aux familles et aux amis des personnes tuées et a souhaité un prompt et complet rétablissement aux blessés.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a également condamné cet attentat « barbare et lâche ».

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil ont exprimé leur sympathie et présenté leurs condoléances aux familles des victimes, ainsi qu'au gouvernement du Royaume-Uni. Ils ont souhaité un prompt rétablissement aux personnes blessées.

Ils ont exprimé leur solidarité envers le Royaume-Uni dans sa lutte contre le terrorisme et ont souligné « la nécessité d'intensifier les efforts régionaux et internationaux pour surmonter le terrorisme et l'extrémisme violent, qui pourrait conduire au terrorisme ».

Les membres du Conseil de sécurité ont également observé mardi une minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat au début d'une réunion consacrée à la Syrie.

Selon la presse, l'attentat suicide à l'explosif a été revendiqué par le groupe terroriste, l'Etat islamique d'Iraq et du Levant (EIIL/Daech). Le kamikaze s'est fait exploser dans un hall d'entrée de la salle de concert de 21.000 places où se produisait la chanteuse américaine Ariana Grande.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : éliminer Daech ne doit pas faire oublier la réalisation de l'unité et de la stabilité du pays, selon l'ONU

Devant le Conseil de sécurité, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Jan Kubis, a assuré lundi, que « les jours de Daech en Iraq sont comptés », saluant le courage des forces de sécurité iraquiennes, notamment les forces de mobilisation populaire, les Peshmerga et les combattants locaux et l'appui de la coalition internationale contre Daech.