Les décès d'enfants liés à des affrontements ont atteint un nouveau sommet en Afghanistan, selon l'ONU

17 mai 2017

Profondément préoccupée par l'augmentation continue des décès d'enfants liés au conflit en Afghanistan, la Mission d'assistance des Nations Unies dans le pays (MANUA) a exhorté les parties au conflit à prendre des mesures immédiates pour réduire le mal causé.

« J'étais consterné d'apprendre qu'un tir de mortier non explosé a tué cinq garçons de la même famille » dimanche, a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan, Tadamichi Yamamoto, dans un communiqué de presse.

« Les enfants jouaient à l'extérieur de leur maison [...] Une famille détruite en quelques secondes - cette horreur n'est qu'un des nombreux incidents documentés au début de cette saison de combats », a-t-il ajouté.

Au cours des quatre premiers mois de l'année 2017, le nombre le plus élevé d'enfants victimes d'incidents liés au conflit en Afghanistan a été enregistré, notamment le plus grand nombre d'enfants tués pour la période comparable depuis que la Mission a commencé à enregistrer ces chiffres.

Entre le 1er janvier et le 30 avril 2017, la MANUA a enregistré 283 décès d'enfants, soit une augmentation de 21% par rapport à la même période en 2016. Des enfants ont été tués par des restes explosifs de guerre dans des zones civiles et lors d'affrontements au sol.

Beaucoup d'enfants parmi les 700 blessés ont subi des traumatismes importants, y compris la perte d'un bras ou d'une jambe, et sont affectés durablement par le décès de frères et sœurs, de leurs parents, par la destruction de leurs maisons ou par leur déplacement.

La MANUA a de nouveau exhorté les parties au conflit à accorder la priorité à la protection des enfants et s'est félicitée de l'engagement du gouvernement afghan à ratifier formellement le Protocole V à la Convention de 1980 sur les armes conventionnelles.

La Mission a exhorté toutes les parties au conflit à commencer à marquer, nettoyer, enlever et détruire les restes explosifs de guerre laissés après les combats dans des zones sous leur contrôle.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : le nombre de victimes civiles reste élevé, selon de nouvelles données de la MANUA

La Mission des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) exhorte toutes les parties au conflit à prendre des mesures immédiates et concrètes pour mieux protéger les civils, alors que les données les plus récentes pour 2017 publiées jeudi montrent que le nombre de victimes civiles reste élevé.