Centrafrique : le chef de l'ONU et le Conseil de sécurité condamnent l'attaque meurtrière contre un convoi de la MINUSCA

10 mai 2017

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, et le Conseil de sécurité ont condamné fermement l'attaque perpétrée par des éléments présumés anti-Balaka contre un convoi de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) le 8 mai, sur l'axe Rafai-Bangassou, dans le sud-est de la République centrafricaine.

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, et le Conseil de sécurité ont condamné fermement l'attaque perpétrée par des éléments présumés anti-Balaka contre un convoi de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) le 8 mai, sur l'axe Rafai-Bangassou, dans le sud-est de la République centrafricaine.

L'attaque a causé la mort de quatre Casques bleus cambodgiens tandis que dix autres (neuf Marocains et un Cambodgien) ont été blessés. Un Casque bleu est toujours porté disparu. Sept des blessés sont soignés à Bangui et les trois autres sont traités à l'hôpital de Bangassou.

Un précédent bilan de la MINUSCA indiquait que quatre Casques bleus avaient été tués, huit autres blessés et un porté disparu. Huit éléments anti-balakas auraient été tués lors de cette attaque.

« Le Secrétaire général présente ses plus sincères condoléances aux familles endeuillées at aux gouvernements des pays contributeurs de troupes concernés, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse publiée mardi soir.

« Le Secrétaire général souligne que les attaques contre les Casques bleus des Nations Unies peuvent constituer un crime de guerre. Il lance un appel aux autorités de la République centrafricaine pour qu'une enquête soit lancée afin que les responsables répondent rapidement de leurs actes devant la justice », a-t-il ajouté.

Le chef de l'ONU a souhaité réitérer son soutien aux actions de la MINUSCA pour protéger les civils et stabiliser la République centrafricaine, et a demandé aux parties de répondre favorablement à l'appel du Président centrafricain Faustin Archange Touadéra en vue d'arrêter les violences et de travailler ensemble pour la stabilité du pays.

De son côté, la MINUSCA a indiqué mercredi que les recherches se poursuivaient pour retrouver le Casque bleu toujours porté disparu. Elle a réaffirmé sa « détermination à poursuivre ses efforts, aux côtés des autorités et des populations, pour permettre à la Centrafrique de sortir de l'engrenage de la violence causée par les groupes armés ».

Les membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont également fermement condamné mercredi l'attaque contre le convoi de la MINUSCA.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil ont exprimé leurs sincères condoléances et leur sympathie aux familles des victimes et leur sympathie aux familles des Casques bleus blessés et du soldat de la paix porté disparu, ainsi qu'au Cambodge, au Maroc et à la MINUSCA. Ils ont souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Les membres du Conseil de sécurité ont exhorté les autorités de la République centrafricaine à poursuivre les recherches pour retrouver le Casque bleu porté disparu.

Ils ont condamné « dans les termes les plus forts toutes les attaques et provocations contre la MINUSCA par des groupes armés ». Ils ont demandé au gouvernement centrafricain d'enquêter rapidement sur cette attaque et de traduire les auteurs en justice.

Le Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Peter Thomson, est arrivé mercredi dans la capitale centrafricaine Bangui pour une visite officielle de 24 heures, prévue avant le drame, afin de réaffirmer l'engagement de l'organisation auprès des Centrafricains. Il s'est rendu au chevet des Casques bleus blessés.

M. Thomson a rendu hommage aux Casques bleus décédés et salué leur courage et leur dévouement dans des conditions difficiles.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Centrafrique : une attaque contre un convoi de la MINUSCA fait quatre morts et huit blessés parmi les Casques bleus

Une attaque contre un convoi de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) a fait quatre morts et huit blessés parmi les Casques bleus lundi soir près de Bangassou, à environ 500 kilomètres à l'est de la capitale Bangui, a indiqué mardi la mission onusienne.