Nigéria : le chef de l'ONU salue la libération de 80 jeunes filles de Chibok enlevées par Boko Haram

8 mai 2017

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, s'est félicité de la libération de plus de 80 jeunes filles de Chibok, au Nigéria, qui avaient été enlevées en avril 2014 par le groupe extrémiste Boko Haram.

« Nous appelons tous les Nigérians, y compris les familles et les communautés locales des jeunes filles libérées, à les accueillir pleinement et à fournir tout le soutien nécessaire pour assurer leur réinsertion dans la société », a déclaré lundi le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, dans un communiqué de presse.

L'ONU est toujours profondément préoccupée par la sécurité et le bien-être des écolières et des autres victimes toujours en captivité. « Nous exhortons également la communauté internationale à continuer de soutenir le gouvernement nigérian dans ses efforts pour assurer la libération, la réhabilitation et la réinsertion de toutes les victimes de Boko Haram », a ajouté M. Dujarric.

« Nous appelons également à apporter un soutien financier urgent pour prévenir l'aggravation de la situation de la sécurité alimentaire dans le nord-est du Nigéria et dans d'autres parties du bassin du lac Tchad et réitérerons l'engagement continu des Nations Unies à cet égard », a ajouté le porte-parole du Secrétaire général.

Dimanche, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) s'est également félicité de la libération des jeunes filles de Chibok. « Elles feront face à un long et difficile processus pour reconstruire leur vie après l'horreur et le traumatisme indescriptibles qu'elles ont subis aux mains de Boko Haram », a prévenu la Représentante par intérim de l'UNICEF au Nigéria, Pernille Ironside, dans un communiqué de presse.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Nigéria : l'UNICEF se félicite de la libération de 80 jeunes filles de Chibok enlevées par Boko Haram

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) s'est félicité dimanche de la libération de plus de 80 jeunes filles de Chibok, au Nigéria, qui avaient été enlevées il y a plus de trois ans par le groupe extrémiste Boko Haram.