Soudan du Sud: l'OIM condamne l'attaque contre un convoi humanitaire

16 mars 2017

Le Directeur général de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), William Lacy Swing, a condamné jeudi l'attaque contre un convoi humanitaire transportant du personnel de l'OIM, des travailleurs de la santé et des civils, dans le comté de Yirol Est, au Soudan du Sud.

Mardi, un convoi humanitaire de retour de mission en direction d'Yirol d'une mission a été pris en embuscade par des individus armés non-identifiés. L'OIM a confirmé le décès de deux personnes tuées par balles. Trois autres personnes ont été blessées dont un agent de santé de l'OIM victime d'une blessure par balle qui se trouve actuellement dans un état stable. L'identité et la motivation des agresseurs restent inconnues.

« Cette attaque tragique contre les travailleurs humanitaires et les civils est effroyable. L'agression a eu lieu dans une région du Soudan du Sud qui a un grand besoin d'aide en raison d'une épidémie de choléra mortelle », a déclaré M. Swing. « Dans un pays submergé par l'énorme manque de produits de première nécessité en raison du conflit, de la famine et des épidémies, ces attaques nuisent certainement à la capacité des partenaires humanitaires de venir en aide à des millions de personnes dans le besoin », a-t-il ajouté.

Une équipe de 12 personnes de l'OIM-(WASH) chargée de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène avait été déployée le 17 février au centre du Soudan du Sud pour venir en aide aux communautés affectées par une épidémie de choléra qui a commencé début février, avec 300 cas et 10 décès rapportés à ce jour.

Le personnel de santé de l'OIM appuyait quatre unités de traitement du choléra dans le comté de Yirol Est en étroite collaboration avec les travailleurs de la santé sur le terrain pour assurer des activités coordonnées de mobilisation sociale.

Afin d'atténuer la propagation du choléra, le personnel de l'OIM WASH a également entrepris la réhabilitation des puits de forage, la promotion de l'hygiène et la distribution de fournitures d'hygiène, y compris des tablettes de purification d'eau, pour atteindre plus de 25.000 personnes.

Sur l'ensemble du territoire du Soudan du Sud, l'OIM répond aux besoins urgents de millions de personnes touchées par la crise qui a éclaté en décembre 2013. Cette année, plus de 7,5 millions de personnes ont besoin d'aide humanitaire, dont près de 5 millions sont confrontées à une grave insécurité alimentaire et 1,8 million sont déplacés à l'intérieur du pays.

Dans un environnement opérationnel déjà difficile, l'insécurité et les accès restreints entravent constamment la capacité de l'OIM et des autres agences humanitaires d'atteindre les personnes plus vulnérables dans de nombreuses régions du Soudan du Sud.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.