Iraq : le HCR et le PAM fournissent une aide juridique et alimentaire aux familles déplacées par les combats à Mossoul

27 février 2017

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et ses partenaires ont fourni une assistance juridique à plus de 2.500 Iraquiens déplacés par l'offensive militaire à Mossoul, en Iraq, pour remplacer des cartes d'identité et d'autres documents perdus, endommagés ou détruits alors qu'ils fuyaient leurs domiciles en quête de sécurité.

Près de 49% des Iraquiens déplacés interrogés par les partenaires du HCR ont déclaré avoir besoin de nouveaux documents. Ces documents sont nécessaires pour que les familles puissent bénéficier de l'aide alimentaire, de l'éducation, des soins de santé et de l'aide au logement.

«Il a fallu beaucoup de temps et d'efforts pour aider les familles déplacées à disposer de nouveaux documents», a déclaré le Représentant du HCR en Iraq, Bruno Geddo. « Nos équipes et nos partenaires ont dû adopter des méthodes novatrices et se battre pour surmonter les difficultés et les lourdes exigences bureaucratiques ».

Les équipes de protection du HCR ont travaillé avec des associations partenaires, qui ont fourni une assistance juridique par l'entremise d'avocats pour faciliter la délivrance des documents requis aux Iraquiens déplacés.

De son côté, le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies s'est dit extrêmement préoccupé par la situation humanitaire des familles de l'ouest de Mossoul, où plus de 750.000 personnes vivent dans des conditions désastreuses.

Dans des entretiens téléphoniques avec des employés du PAM, de nombreuses familles en difficulté ont déclaré que la nourriture était inabordable et d'autres ont dit qu'elles ne pouvaient pas se nourrir. « Le PAM reste prêt à fournir une aide alimentaire immédiate dès qu'il peut atteindre les familles en toute sécurité », a déclaré la Représentante du PAM en Iraq, Sally Haydock. « Nous appelons toutes les parties au conflit à faciliter un accès humanitaire immédiat et sans entrave à tous les Iraquiens qui ont besoin d'aide. »

Jusqu'à présent, le PAM a fourni des aliments prêts à consommer à plus de 6.000 personnes qui ont fui des villages vers le sud de l'ouest de Mossoul. La plupart sont arrivées dans les camps de Hamam Al Alil, Qayyarah Jeda'a et Haj Ali. Le PAM dispose de suffisamment de nourriture pour couvrir les besoins immédiats de 770.000 personnes qui résident dans la partie occidentale de Mossoul.

Grâce aux contributions du Canada, de la Commission européenne, de l'Allemagne, du Japon, de l'Arabie saoudite et des États-Unis, le PAM a fourni des aliments prêts à consommer à plus d'un million de personnes depuis le début de l'offensive, en octobre 2016, des forces gouvernementales pour reprendre Mossoul des mains de l'Etats islamique d'Iraq et du Levant (EIIL/Daech).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : le HCR construit de nouveaux camps pour accueillir des déplacés fuyant Mossoul

Alors que les opérations militaires pour reprendre l'ouest de Mossoul, en Iraq, des mains de l'Etat islamique d'Iraq et du Levant se poursuivent, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a indiqué mardi qu'il concentrait ses efforts sur la construction de camps pour abriter les personnes qui pourraient être déplacées par le regain des combats.