Haïti : appel de fonds humanitaire de 291,5 millions de dollars pour assister 2,4 millions de personnes en 2017

7 février 2017

Le gouvernement haïtien, l'ONU et leurs partenaires humanitaires ont lancé lundi un appel de fonds de 291,5 millions de dollars pour répondre aux besoins de 2,4 millions de personnes vulnérables en Haïti cette année.

Le Plan de réponse humanitaire 2017-2018 vise à sauver des vies tout en renforçant la résilience de la population et des institutions nationales face aux crises et aux catastrophes naturelles et en ouvrant la voie vers le développement durable.

« Ce plan est la réponse à une année (2016) qui a été marquée par de multiples défis humanitaires pour le pays tels que l'ouragan Matthew, la persistance du choléra, l'aggravation de l'insécurité alimentaire à cause de la sècheresse exacerbée par le phénomène El Niño durant les deux années précédentes, et la question migratoire binationale, laquelle a suscité le retour de République dominicaine de plus de 168.800 personnes entre le 17 juin 2015 et le 26 janvier 2017 », a souligné le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans un communiqué de presse.

À cela, il faut ajouter la vulnérabilité accrue du pays aux catastrophes naturelles et le fait qu'environ 46.700 personnes sont toujours dans des camps de déplacés depuis le séisme de 2010.

Selon OCHA, la réponse humanitaire encadrée par les autorités nationales après l'ouragan Matthew s'est avérée efficace pour sauver des vies et assister plus de 800.000 personnes, les plus touchées parmi les 2,4 millions de personnes affectées. Cependant, plus de 1,4 million de personnes ont encore besoin d´une assistance vitale, de protection et de solutions durables.

En ce qui concerne le choléra, la réponse rapide est encore vitale pour contrôler l'épidémie, afin de continuer à sauver des vies et de compléter les efforts de long terme qui visent les causes profondes de la maladie : le manque d'accès à l'eau potable, l'assainissement, l'hygiène et les soins de santé.

Bien que la priorité se centre sur les besoins humanitaires les plus essentiels, ce plan prévoit également la mise en place des actions de relèvement rapide afin d'éviter une aggravation de l'état de vulnérabilité des populations dans le besoin.

« Des problèmes structurels associés à de multiples urgences continuent d'augmenter la vulnérabilité de millions d'Haïtiens. Nous devons agir ensemble pour permettre à ces gens de se relever et de gérer le futur qu´ils veulent construire pour eux-mêmes, pour leurs enfants et leurs petits-enfants », a déclaré le Coordonnateur humanitaire en Haïti, El-Mostafa Benlamlih.

« Nous appelons les partenaires d'Haïti à un engagement encore plus soutenu avec le pays. Cela permettra de renforcer la résilience des communautés vulnérables et le maintien des acquis de ces dernières années, mais également d'amorcer une sortie durable face aux défis humanitaires, tout en poursuivant le processus de développement durable du pays », a-t-il ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Haïti : le nombre de personnes ayant faim divisé par deux dans les régions affectées par l'ouragan Matthew, selon le PAM

Trois mois après l'ouragan Matthew en Haïti, le nombre de personnes confrontées à la faim et à l'insécurité alimentaire dans les départements de Grande'Anse et du Sud - les zones les plus touchées - a diminué régulièrement, passant d'environ 1 million à 400.000, s'est félicité mercredi le Programme alimentaire mondial (PAM).