Le Conseil de sécurité condamne l'attaque contre une équipe de l'ONU à la frontière Cameroun-Nigéria

2 février 2017

Les membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont condamné avec la plus grande fermeté mercredi soir l'attaque contre une équipe de l'ONU à la frontière entre le Cameroun et le Nigéria le mardi 31 janvier 2017, ayant causé la mort d'un entrepreneur indépendant de l'ONU, de trois ressortissants nigérians et d'un ressortissant camerounais, et fait plusieurs blessés.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil ont présenté leurs sincères condoléances et leur sympathie aux familles des victimes, ainsi qu'aux gouvernements du Nigéria et du Cameroun et à la Commission mixte Cameroun-Nigéria (CNMC).

Mercredi, le Représentant spécial du Secrétaire général et chef du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS), Mohamed Ibn Chambas, a également fermement condamné cette attaque meurtrière et a réaffirmé le rôle essentiel de la CNMC dans l'accomplissement de la démarcation de la frontière entre les deux pays, conformément à un arrêt de la Cour internationale de Justice (CIJ), contribuant ainsi à la stabilité et à la sécurité dans la région.

Le Conseil de sécurité a appelé les autorités du Cameroun et du Nigéria à enquêter rapidement sur cette attaque et à traduire les auteurs en justice.

Les membres du Conseil de sécurité se sont déclarés préoccupés par la situation sécuritaire dans les zones frontalières entre le Cameroun et le Nigéria du fait de la violence liée au groupe armé Boko Haram, ce qui pèse sur le travail de la Commission mixte.

Ils ont souligné combien il était important que le Cameroun et le Nigéria prennent des mesures appropriées pour assurer la sécurité du personnel des Nations Unies et des autres employés opérant sur leur territoire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU condamne une attaque meurtrière contre une équipe onusienne à la frontière Nigéria-Cameroun

Le Représentant spécial du Secrétaire général et chef du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS), Mohamed Ibn Chambas, a condamné fermement mercredi une attaque mortelle contre une équipe de surveillance technique des Nations Unies qui mène une mission sur le terrain le long de la frontière entre le Nigéria et du Cameroun.