L'OMS encourage les gens à faire de l'exercice pour prévenir des maladies

1 février 2017

Le manque d'activité physique contribue à des maladies non transmissibles comme le cancer, le diabète ou la dépression, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui exhorte les gens à se lever de leur fauteuil et à être actif.

Selon un nouveau document de l'OMS, de moins en moins de personnes sont actives dans de nombreux pays. Au niveau mondial, près d'un quart des adultes et plus de 80% des adolescents sont trop sédentaires.

Le plan d'action mondial de l'OMS pour la prévention et le contrôle des maladies non transmissibles sur la période 2013-2020 recommande aux personnes inactives de commencer par « de petites quantités d'activité physique » et ensuite d'augmenter progressivement la durée, la fréquence et l'intensité.

Le plan prévoit une réduction de 10% de l'inactivité physique d'ici 2025, ce qui contribuera à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).

Selon les recommandations de l'OMS, l'activité physique peut être n'importe quelle activité qui consomme de l'énergie, pas seulement le sport. Cela peut consister à jouer, à s'occuper de tâches ménagères, à faire du jardinage ou à danser.

« Toute activité, que ce soit marcher ou faire du vélo pour se rendre au travail, ou dans le cadre du temps libre, a un avantage pour la santé », selon l'agence des Nations Unies.

Selon l'OMS, les pays et les communautés doivent également prendre des mesures pour donner aux individus plus de possibilités d'exercer une activité physique.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

La santé mentale est indispensable pour réaliser les Objectifs de développement durable, selon l'ONU

A l'occasion d'une conférence sur la santé mentale organisée mercredi à l'ONU, une conseillère du Président de l'Assemblée générale des Nations Unies a souligné l'importance de la santé mentale pour toutes les actions à entreprendre en vue d'atteindre les Objectifs de développement durable (ODD).