Iraq : l'OMS accroit ses efforts pour soigner les personnes souffrant de traumatismes à Mossoul

27 janvier 2017

Alors qu'un grand nombre de civils se retrouvent pris au milieu du conflit qui s'intensifie sur la ville iraquienne de Mossoul, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et ses partenaires ont accru les services de soins pour traiter les traumatismes afin de s'assurer que les patients disposent de plus de chance de survie.

« L'OMS reste déterminée à soutenir la réponse continue apportée par le Ministère de la Santé et d'autres partenaires médicaux », a déclaré le Directeur régional de l'OMS pour la Méditerranée orientale, Ala Alwan. « Cependant, des fonds supplémentaires sont nécessaires pour fournir l'éventail complet des services de santé aux 2,7 millions de personnes touchées par l'opération sur Mossoul ».

Pour appuyer pleinement les besoins sanitaires consécutifs à l'opération militaire sur la ville iraquienne, dont une partie est toujours aux mains de l'Etat islamique d'Iraq et du Levant (EIIL/Daech), l'OMS a besoin d'un total de 65 millions de dollars, dont 14 millions de dollars, soit 21%, ont déjà été reçus.

De nombreux hôpitaux de Mossoul ont subi des dommages importants et ne sont plus en mesure de fournir des services de santé. Les taux de victimes de traumatismes demeurent élevés près des zones de la ligne de front, avec de nombreux cas de traumatisme nécessitant un transfert de Mossoul à Erbil, dans le nord de l'Iraq.

Trois hôpitaux de campagne, d'une capacité de 40 à 50 lits, seront bientôt mis en place pour faciliter l'accès aux soins traumatologiques à l'ouest et au sud de Mossoul. Ces hôpitaux combleront une lacune, car les patients souffrant de traumatismes sont actuellement transportés vers les hôpitaux de recours à Erbil, située à une ou deux heures de route. Entre le 17 octobre 2016 et le 18 janvier 2017, 1.610 civils blessés ont été envoyés dans les deux principaux hôpitaux d'Erbil.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : 100 jours après le début de la bataille de Mossoul, l'ONU s'inquiète du sort de 750.000 civils

Cent jours après le début des opérations militaires pour reprendre la ville de Mossoul, en Iraq, des mains de l'Etat islamique d'Iraq et du Levant (EIIL/Daech), l'ONU et ses partenaires humanitaires ont exprimé lundi leur profonde préoccupation concernant le sort de 750.000 civils dans la partie ouest de la ville où les combats devraient débuter dans les prochaines semaines.