Haïti : l'ONU salue les résultats définitifs de l'élection présidentielle et rappelle l'importance de conclure les élections restantes

4 janvier 2017

Le Conseil de sécurité a salué mercredi l'annonce des résultats définitifs de l'élection présidentielle du 20 novembre en Haïti.

Dans une déclaration faite par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de janvier, Olof Skoog (Suède), les 15 ont félicité le peuple d'Haïti pour ce qu'ils considèrent être une « étape positive vers le plein rétablissement des institutions démocratiques haïtiennes ».

Le même jour, dans un entretien accordé à ONU Info, la Représentante spéciale du Secrétaire général et Chef de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH), Sandra Honoré, a félicité Jovenel Moïse pour son élection à la présidence du pays.

Le résultat définitif de l'élection présidentielle du 20 novembre a été proclamé mardi par le Conseil électoral provisoire qui a désigné M. Moïse vainqueur, avec plus de 55% des voix exprimées. Le Conseil électoral provisoire a également confirmé l'élection de 10 sénateurs dont le mandat arrivait à terme en janvier.

Les membres du Conseil ont exhorté tous les acteurs politiques à accepter les résultats définitifs des élections, à s'abstenir de toute violence et à travailler ensemble pour bâtir un pays stable et prospère.

Les 15 et Mme Honoré ont rendu hommage aux autorités gouvernementales haïtiennes, en particulier au Conseil électoral provisoire et à la Police nationale, pour leur travail de sécurisation du processus électoral.

La Représentante spéciale du Secrétaire général a par ailleurs salué la neutralité dont ont fait preuve le Président provisionnel, Jocelerme Privert, et le gouvernement du Premier ministre Enex Jean-Charles, pendant tout le processus électoral.

Sandra Honoré, Représentante spéciale du Secrétaire général pour Haïti.

Alors que le deuxième tour des législatives se profile fin janvier, les membres du Conseil ont réaffirmé leur appui à « l'achèvement à temps » des élections restantes en Haïti qui devraient se tenir « de manière juste, transparente et pacifique » en vue de ré-établir un gouvernement démocratiquement élu. La chef de MINUSTAH a rappelé que les élections législatives sont particulièrement importantes car elles permettront au Parlement de fonctionner normalement.

Le Conseil de sécurité et Mme Honoré ont tous les deux souligné la nécessité urgente d'assurer le retour à l'ordre constitutionnel dans le pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.